COMMUNIQUE DE PRESSE N°002/RDC/VSV/CE/2019

MEETING DE L’OPPOSITION POLITIQUE EN RDCONGO: LA VSV SALUE L’APPEL A L’UNITE NATIONALE ET A LA PAIX LANCE PAR M. MARTIN FAYULU MADIDI DE LAMUKA

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) salue le bon déroulement du meeting tenu samedi 02 février 2019 à la Place Sainte Thérèse, dans la Commune de Ndjili par la coalition politique dénommée « LAMUKA » ayant soutenu la candidature de M. Martin Fayulu Madidi à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Il ressort de l’observation sur terrain dudit meeting que l’appel à l’unité nationale et à la paix lancé par le leader de «LAMUKA » à l’endroit de la population en général et ses sympathisants en particulier est de nature a contribué positivement à la concorde et la cohésion nationale.

C’est ici le lieu pour la VSV, de réitérer et de rappeler aux leaders politiques et d’opinion toutes tendances confondues la nécessité impérative de multiplier les appels envers les différentes couches de la population par des messages clairs axés sur la tolérance politique, la non violence, non à la discrimination tribale pour sauvegarder l’unité nationale et la paix, en considérant l’existence de la diversité ethnique comme une richesse culturelle à préserver et non un facteur de division.

Toute proportion gardée, la VSV invite les acteurs politiques à s’illustrer en toute circonstance par l’élégance dans leurs propos et ce, dans le strict respect de la dignité de l’autre et le devoir qu’ils ont d’inculquer cette valeur cardinale en démocratie aux militants et sympathisants de leurs partis et plate-forme politiques respectifs.

Il importe que la coalition LAMUKA œuvre dans une opposition constructive en multipliant dans son sein, les appels à la tolérance politique et la courtoisie dans les propos pour un Congo fort et uni.

La VSV saisit cette occasion pour attirer l’attention de la Police Nationale Congolaise (PNC) d’être toujours impartiale et professionnelle et de ne pas jouer un quelconque rôle politique en avançant des faux chiffres en lien avec le nombre des manifestants.

Au plan médiatique, la VSV salue la transmission des extraits dudit meeting sur la Chaîne de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC). Ceci constitue non seulement une avancée, mais également une rupture avec le passé caractérisé par la monopolisation et la confiscation de ce média public par les régimes antérieurs.

De même, certains cadres du parti politique au pouvoir l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) sont appelés à se concentrer sur la gestion efficiente du pouvoir et à cultiver constamment l’élégance dans leurs propos même en terme des réactions, ceci pour éviter justement de déconcentrer le nouveau Chef de l’Etat, Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo appelé à focaliser son attention sur des questions vitales auxquelles la République Démocratique du Congo (RDCongo) fait face.

En définitive, la VSV recommande instamment :

Au Chef de l’Etat

  • de jouer pleinement son rôle de garant de la nation en mettant l’unité nationale et le développement socioéconomique du pays au centre de ses priorités.

Aux leaders politiques et leurs militants

  • De s’abstenir de tenir des propos discourtois ou injurieux à l’endroit des adversaires politiques et d’inculquer à toutes et à tous les valeurs démocratiques dont la tolérance politique, le respect de la dignité de l’autre, la non discrimination tribale, la non violence,…

A la Police Nationale Congolaise

  • De faire preuve d’objectivité, d’impartialité et de neutralité dans l’exercice de sa mission.

Fait à Kinshasa, le 05 février 2019

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Félicitations à Denis Mukwege pour le Nobel Peace Prize

Toutes nos félicitations à Denis Mukwege pour le prix Nobel de la paix! Gynécologue renommé, activiste pour les droits humains et démocratie, héros pour les femmes et les filles à travers la RD Congo, survivantes de violences sexuelles. Ce prix revient aussi à toutes.

Lettre de 43 ONG congolaises aux délégués du Conseil de Sécurité de l’ONU, en visite en RDC

Le 04 octobre 2018

Lettre de 43 organisations de la Société civile congolaise aux délégués du Conseil de sécurité des Nations Unies, en visite en République Démocratique du Congo

Objet  : Situation électorale et droits de l’homme en péril en RDC

Chers membres de la délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies ,

Nous avons été informés de votre visite en République démocratique du Congo (RD Congo) et nous saisissons cette opportunité pour vous informer de la situation politique et des droits de l’homme en péril en RD Congo.

En effet, la RD Congo avance progressivement vers la date butoir ( le 23 décembre 2018 ) prévue pour la tenue des élections présidentielles et législatives, ainsi que depuis le mandat du président Kabila qui a été utilisé pour toutes les manœuvres au pouvoir au-delà des limites prévues par la constitution, il y a encore beaucoup qui reste à faire .

Nous avons énormément salué le président Kabila de s’être choisi un successeur. Mais cela n’est pas une garantie pour la tenue des élections crédibles, justes, transparentes et inclusives, in the power level to use the tout son pouvoir pour écarter certains responsables politiques de la course à la présidentielle, et n’a ménagé aucun effort pour ne pas mettre en œuvre les mesures de la politique prévue dans l’accord du 31 décembre 2016, signé sous l’égide de l’Église catholique.

Au nom des Organisation des Droits de l’Homme, nous le plaisir de Avons vous proposeur Quelques recommandations clés Que vous pourrez en Prendre au compte des Measures à Nombre adopteur AFIN d’EVITER Que la RD Congo Plonge Dans Une crise d’ici la indescriptible fin de l’année 2018 , une crise qui s’est déroulée dans une région de l’Afrique. La Date du 23 décembre being proche, le signal fort du Conseil un de sécurité may changer la donne .

 

Nos recommandations sont les suivantes  :

 

  1. Exiger la mise en œuvre des mesures de décrispation politique prévue dans l’accord de la Saint-Sylvestre, notamment la libération des prisonniers politiques et d’opinion, le retour des exilés politiques, la cessation des poursuites politiques motivées, la réouverture des médias fermé aux médias publics sans discrimination aucune;
  2. Les observateurs internationaux à chaque étape du processus électoral pour sa crédibilité;
  3. Seerant au rapport des experts britanniques, d’exiger de la CENI, la machine à voter à défaut d’un consensus entre les acteurs politiques pour son utilisation;
  4. Envisager of sancting individus on the grave auteurs of violations of rights, of the mobile rights, of a private Legacy of Human Rights.

Tout en espérant que vous prenez en compte nos recommandations, nous vous prions d’agréer notre parfaite considération.

 

Pour tout contact:

  1. Les Amis de Nelson Mandela pour la Défense des Droits Humains (ANMDH)

Robert ILUNGA NUMBI

Tél. +243 818910816

Email: anmdhcongo@gmail.com

 

  1. La voix des sans voix pour les droits de l’homme (VSV)

Rostin MANKETA

Tél. +243 995814266

Email: vsv_ongdh@yahoo.fr

 

  1. Réseau pour la réforme du secteur de la sécurité et de la justice (RRSSJ)

Emmanuel KABENGELE

Tél. +243 81 810 10 84 et +243 99 248 98 09

Email: emka742000@yahoo.fr

 

Pour les 43 organisations signataires:

  1. Action humanitaire pour la consolidation de la paix et du développement intégré (AHCOPDI)
  2. Actions pour la restauration de la paix et de la justice (ARPJ)
  3. Agir pour des Elections Transparentes et Apaisées (AETA)
  4. Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ)
  5. Association de Défense des Droits de la Femme (ADDF)
  6. Association des Femmes des Medias (AFEM)
  7. Association des Femmes Juristes Congolaises (AFEJUCO)
  8. Association pour le Développement des Initiatives Paysannes (ASSODIP)
  9. Carrefour pour la Justice, le Développement et les Droits Humains (CJDH)
  10. Centre d’Observation des droits de l’Homme et d’Assistance Sociale (CODHAS)
  11. Centre de Promotion Socio- Sanitaire (CEPROSSAN ASBL/RDC)
  12. Centre d’Etudes et de Formation Populaire pour les Droit de l’Homme (CEFOP/DH)
  13. Centre Diocésain pour la Justice et la Paix- Dungu (CDJP-Dungu)
  14. Centre International pour la Formation et la Défense des Droits Humains (CIFDH)
  15. Centre National de Réflexion sur la Jeunesse en RD Congo (CNRJ-RDC)
  16. Centre Olame
  17. Cercle internationale Pour la Défense des Droits de l’Homme, la paix et l’Environnement (CIDDHOPE)
  18. Comité Territorial de la Jeunesse de Beni (CTJ)
  19. Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH)
  20. Femmes Dynamiques Engagées (FDE)
  21. Femmes Engagées pour la Promotion de la Santé Intégrale (FEPSI)
  22. Femmes Juristes pour la défense des Droits de la Femme (FJDF)
  23. Foyer de Développement pour l’Autopromotion des Pygmées et Indigènes Défavorisés (FDAPID)
  24. Great Lakes Human Right Program (GLHRP)
  25. Groupe d’Associations de Défense des Droits de l’Homme et de Paix (GADHOP)
  26. Justicia Asbl
  27. La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV)
  28. Le réseau local de protection des civils (RLPC)
  29. Les Amis de Nelson Mandela pour la défense des Droits Humains (ANMDH)
  30. Ligue des volontaires pour la Défense des Droits Humains et de l’Environnement (LISVDHE)
  31. Misères sors !
  32. Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI)
  33. Nouvelles dynamiques pour le développement rural intégré (NODRI)
  34. Observatoire Congolais de Prison (OCP)
  35. Œil des victimes des violations des droits de l’homme (OVVDH)
  36. Pax Christ Butembo
  37. Pax Dei
  38. Réseau des femmes pour les droits des enfants et des femmes (REFEDEF)
  39. Réseau des victimes de l’insécurité au Congo (REVI asbl)
  40. Réseau pour la réforme du secteur de la sécurité et de la justice (RRSSJ)
  41. Solidarité des associations féminines pour les droits de la femme et de l’enfant (SAFDF)
  42. Union pour la protection des droits de l’homme et de l’environnement dans la région des Grands Lacs (UPDDHE-GL)
  43. Syndicats d’Actions pour les Initiatives du Développement (UAID)