Mise à jour le 13 September,19 à 14 h 14 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Ituri: la RN4 devenue impraticable, plus de 800 véhicules bloqués entre Mambasa et Kisangani

Violations des droits de 41 détenus transfères à la justice militaire de Goma

Publié le : 17 August,15 à 8 h 51 min

 

Vue de la ville de Goma.

Le CIDDHOPE salue le transfert de 41 détenus de l’ANR à l’Auditorat près la Cour Militaire opérationnelle du Nord-Kivu subséquemment à une réquisition d’information. Néanmoins le CIDDHOPE est sidère par les agissements de certains geôliers de l’Auditorat qui continuent à violer les droits élémentaires des détenus.

En date du 06 août 2015, une équipe du CIDDHOPE a documenté certains cas des violations des droits de l’homme commis par les geôliers du cachot dont sont détenues les 41 personnes présumés auteurs de l’attaque de l’aéroport internationale de Goma. Au titre d’exemple, le CIDDHOPE a constaté le monnayage du dépôt de la nourriture aux détenus par leurs parents, la dénégation des droits de visites par leurs membres des familles, conseils, connaissances, et des droits aux soins médicaux, et ce, en violation de l’article 18 de la Constitution de la RDC et souvent violé par les services de sécurité de la ville de Goma.

Ces geôliers précités percevaient indument une somme variant entre 5$us à 20$us aux personnes qui amenaient la nourriture à leurs parents détenus.

Le CIDDHOPE note que la Justice Militaire du Nord-Kivu  a favorablement répondu, fût-ce tardivement,  aux recommandations lui adressées par le CIDDHOPE par l’entremise de son COMMUNIQUE DE PRESSE N/Réf.029/CIDDHOPE-G/PDT/15 du 07 août 2015 en accordant ces inculpés précités les droits aux visites et aux soins médicaux.

En date du 07 août 2015, vers 17 heures, le premier détenu gravement malade a été transféré à l’hôpital pour les soins appropriés. Lors de la réunion ténue avec l’Auditeur Militaire Supérieur près la Cour Opérationnelle à rapport avec les violations précitées, ce dernier a fait remarquer au CIDDHOPE que ces comportements seraient commis à leurs insu.

En date du 08 août 2015, le CIDDHOPE est entré en contact avec certains détenus. Tous les détenus malades sont passés autour de rôle aux soins médicaux et les autres détenus ont eu contact avec leurs familles et recevoir en manger sans frais.

Au regard de la situation ci-haut, le CIDDHOPE demanderait :

A Son Excellence Monsieur le Ministre Provincial de la justice du Nord-Kivu de :

  • Apporter tout concours indispensable pour que le procès se déroule dans un climat apaisé.

A la Justice Militaire du Nord-Kivu à Goma de :

  • Continuer à garder la même attitude en faisant bénéficier les présumés auteurs cités-supra, les droits d’entrer en contact avec leurs membres de famille, leurs amis et conseils et accès aux soins médicaux.

Aux Défenseurs des Droits Humains et aux médias de :

  • Suivre de près le procès et dénoncer toute violation liée à la procédure avant, pendant et après le prononcé du jugement définitif, et ce, en conformité avec la loi ;

Aux populations civiles de :

  • Faire confiance en la justice,
  • Dénoncer pacifiquement toute violation des droits à  un procès équitable reconnus aux détenus.

Pour le CIDDHOPE,   

Placide NZILAMBA, Chef de Ressort de Goma

Me Dellyco Mbambu NYAMWAMI, Secrétaire Exécutif

Tags : , ,

A lire aussi

Publié le : 10 June,18 à 11 h 46 min

RDC : décès du militant pro-démocratie Luc Nkulula, des activistes exigent une enquête indépendante !

Publié le : 24 December,14 à 21 h 37 min

Environ 270 personnes tuées à Beni

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram