Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 22/07/2019
Logo sauti ya congo

RDC : Walikale, le gouvernement appelé à protéger des civils contre l’activisme de groupes armés

Publié le : 18 December, 2015 à 17 h 39 min

Le Cercle National de Réflexion sur la Jeunesse (CNRJ RDC) se dit préoccupé par la situation sécuritaire que traversent les populations civiles des groupements Kisimba et Ikobo en territoire de Walikale, deux groupements restés sous l’emprise des groupes armés depuis plus d’une décennie.

Cette situation calarmante s’est dramatisée depuis le mois de septembre dernier, constate le CNRJ qui indique que « plusieurs groupes rebelles se sont engagés pour s’affronter entre eux, et cela sous un grand silence des autorités militaires ».

Selon le communiqué officiel, le mouvement de Nduma Defense of Congo/ Rénové( NDC/R) de Guidon Shimirayi Muisa s’est coalisé avec le mouvement dit UPDI( Union des Patriotes pour la Défense des Innocents) venu du territoire de Lubero, cette coalition s’affronte contre les FDLR.

Lors de ces affrontements, plusieurs villages sont pillés et incendiés, les populations civiles sont obligées d’abandonner leurs milieux de vie pour se cacher dans les brousses.

“Nous sommes abandonnés par tous…, nous ne sentons jamais la présence de l’autorité de l’Etat, car les groupes armés font une rotation pour nous contrôler”, a affirmé un enseignant de Buleusa aux activistes de CNRJ. A un autre infirmier de la même zone de préciser : “… Et ce nous qui prenons la prise en charge de ces groupes armés, car nous devons obligatoirement payé un jeton chaque moi au groupe qui nous contrôle”.

Selon le CNRJ, le Gouvernement de la RDC devrait imposer son autorité sur l’ensemble du territoire et s’assurer que c’est lui, et lui seul qui sécurise sa population. Le Gouvernement devrait collaborer avec la MONUSCO pour anéantir tous les groupes armés tant nationaux qu’étrangers.

SYC

A Télécharger Communique de presse CNRJ

Articles Récents