Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : Voici la décision de la Cour militaire de Mbuji-Mayi dans le procès Mwanza Lomba !

Publié le : 6 July,17 à 18 h 28 min

Kinshasa, le 06 Juillet 2017 – La Cour Militaire de Mbuji-Mayi vient de rendre sa décision dans l’Affaire des assassins de Mwanza Lomba cet après-midi dans le chef-lieu du Kasaï Oriental. Ci-dessous, le contenu intégral du dispositif de cette décision RP 014017.

Avec admission des circonstances atténuantes étant délinquants primaire, avoir rendu des loyaux services à la nation, pères de famille.

Condamne :

Major NYEMBO BUANA MOYA, le condamne

  • à 20 ans de servitudes pénales principales pour meurtre,
  • à 5 ans de dissipation des munitions de guerre ;
  • à 126.000 FC de frais d’instance à défaut sera condamné à 14 jours de contrainte par corps.

Major BITSHUNGA Martin, le condamne

  • à 20 ans de servitudes pénales principales pour meurtre,
  • à 5 ans de dissipation des munitions de guerre ;
  • à 126.000 FC de frais d’instance à défaut sera condamné à 14 jours de contrainte par corps.

Capitaine PAWOLIMBIO, le condamne

  • à 15 ans de servitudes pénales principales pour meurtre,
  • à 5 ans de dissipation des munitions de guerre ;
  • à 100.000 FC de frais d’instance à défaut sera condamné à 14 jours de contrainte par corps.

Lieutenant SILAVUVU DODOKOLO, le condamne

  • à 15 ans de servitudes pénales principales pour meurtre,
  • à 5 ans de dissipation des munitions de guerre ;
  • à 100.000 FC de frais d’instance à défaut sera condamné à 14 jours de contrainte par corps.

Sergent major MANENO KATEMBO, le condamne

  • à 1 an de servitudes pénales principales pour outrage aux bonnes mœurs ;
  • à 100.000 FC de frais d’instance à défaut sera condamné à 6 mois jours de contrainte par corps.

SINGANI et KALONZO en fuite, sont condamnés par défaut aux servitudes pénales principales  (non dit) ;

Adjudant MOYINDO SAFARI, condamné avec admission des circonstances atténuantes, étant délinquant primaire et père de famille avec sursis de 12 mois.

Adjudant AMANI BIYENDA, Acquitté sans frais.

 

COMMENTAIRES :

2 prévenus ont étaient libérés sur place,  les 5 condamnés ont été retournés en prison, 2 en fuite condamnés par défaut.

 

A lire aussi

Publié le : 24 February,16 à 16 h 08 min

RDC : HRW appelle à la libération de jeunes activistes arrêtés lors de la journée « ville morte »

Publié le : 17 July,18 à 10 h 25 min

RDC : GEC publie un rapport sur la crise au Kasaï [Résumé]

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







    Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram