Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : Toute interdiction et répression d’une manifestation pacifique est une atteinte aux droits fondamentaux

Publié le : 31 July,17 à 9 h 26 min

Kinshasa, le 31 Juillet 2017 – L’organisation d’une manifestation ou réunion publique pacifique ne peut pas donner lieu à une arrestation ou une détention. Il en est aussi de la participation. Car, l’exercice d’un Droit ou d’une liberté garanti par la constitution ou la loi ne peut pas constituer une infraction. L’exception fait d’un exercice qui, à son tour, porte atteinte au Droit des autres.

” Tous les cas d’interdiction, de répression, d’arrestations suivies de condamnations enregistrés ces derniers temps dans notre pays constituent des abus inacceptables. Ils constituent des atteintes graves à l’exercice des droits fondamentaux garantis aux citoyens punies par l’article 180 du code pénal congolais. Les auteurs de ces actes doivent être traînés en Justice et dénoncés publiquement”, a indiqué Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ.

SYC

A lire aussi

Publié le : 16 June,17 à 12 h 56 min

RDC : Le GADHOP  déplore les conditions précaires des détenus de la prison centrale de Kakwangura à Butembo

Publié le : 24 February,18 à 17 h 59 min

RDC : recouvrement forcé des impôts et taxes, une oppression contre les opérateurs économiques au Kasaï Oriental

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







    Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram