Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 23/04/2019
Logo sauti ya congo

RDC: retour à Yumbi sur les traces d’un massacre prémédité

Publié le : 8 February, 2019 à 20 h 00 min

« Les assaillants étaient bien organisés »: comme ce colonel, des témoins confient à l’AFP que le massacre de centaines de personnes mi-décembre à Yumbi, dans l’ouest de la République démocratique du Congo, relevait plus de la tuerie préméditée que d’une soudaine éruption de violences intercommunautaires, l’explication officielle. Les 16 et 17 décembre dernier, au moins 535 personnes ont été tuées dans quatre localités sur les rives du Congo à 400 km au nord de Kinshasa, selon le dernier bilan du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme.

Ces tueries ont provoqué l’exode de 16.000 réfugiés de l’autre côté du fleuve, au Congo-Brazzaville, et le report des élections générales du 30 décembre dans la circonscription de Yumbi.

Officiellement, ce massacre est la conséquence d’un affrontement entre deux communautés, les Batende et les Banunu.

C’est plus précisément un litige autour de l’enterrement d’un chef coutumier Banunu dans la nuit du 14 au 15 décembre qui aurait embrasé une région jusqu’à présent relativement tranquille, selon la version du gouverneur de la province, Gentiny Ngobila, un Batende.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents