Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : REFEDEF condamne la nouvelle attaque des présumés Kamuina Nsapu dans le territoire de Dibaya

Publié le : 18 May,18 à 10 h 38 min

Kananga, le 17 mai 2018 – Le Réseau de femmes pour la promotion de droits de l’enfant et de la Femme (REFEDEF) a condamné la nouvelle attaque des présumés miliciens Kamuina Nsapu. Dans la journée du 9 mai 2018, en début des après-midi, il a été déploré la décapitation de huit membres d’une même famille parmi lesquels figurait le frère du chef du village Ntambue Tshintanku.

D’après cette structure, cela s’est déroulé au village MULOMBELA, groupement de BENA BALALA, secteur de Dibataie en territoire de Dibaya, dans la province du Kasaï Central. Les mobiles de ces actes demeurent jusque-là inconnus.

“Le gouvernement devait renforcer la sécurité, le dialogue et engager des poursuites judiciaires dans cette partie du pays. Car, c’est dans ce territoire que le mouvement Kamuina Nsapu a vue jour il y a des années. Aujourd’hui, la pacification de la province est faite par une frange de la milice. Les mécontents continuent à semer la terreur et désolation dans la population pourtant ils sont identifiable même par leur nom, village et appartenance ethnique”, indique le REFEDEF dans un communiqué.

Pour l’attaque du 31 avril au 1er mai dernier, le gouvernement à mis la main sur certain présumés traduits devant la justice en flagrance et dont le verdict venait de tomber. D’aucuns soupçonnent la souplesse avec laquelle ce procès s’est déroulé. Ces soupçons sont alimentés par le fait que parmi les victimes figuraient un prétendu membre de la garde civile du gouverneur de province.

Au vu de ce qui précède, le REFEDEF recommande au gouvernement et le service judiciaire de pouvoir ouvrir des enquêtes sérieuses sur l’activisme de la milice dans ce territoire, en établissant la responsabilité pour chaque cas. Ce qui pourrait être une consolation pour les victimes.

SYC    

 

A lire aussi

Publié le : 12 August,16 à 13 h 48 min

RDC : J. Kabila invité à décourager les plans de restriction des droits fondamentaux reconnus à tous

Publié le : 11 August,16 à 17 h 08 min

RDC : Déjà cinq observateurs des droits de l’homme contraints de quitter le pays

Publié le : 29 September,17 à 13 h 44 min

RDC : JUSTICIA salue la mise en place du mécanisme spécial de protection DDH par les députés européens

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram