Mise à jour le 18 October,19 à 9 h 27 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Le CNRJ-RDC appelle les autorités tant civiles que militaires à traduire en justice les éléments militaires FARDC qui se sont ingérés dans le déguerpissent

RDC : Procès en appel des six militants LUCHA, la procédure requise non respectée

Publié le : 3 March,16 à 20 h 22 min

La cour d’appel de Goma a siégé ce jeudi en matière répressive au second degré dans cette affaire des six militants de Lucha condamnés le 24 février dernier. Cette audience n’a duré que quelques minutes, apprend – t – on. Les prévenus ont signifié à la cour qu’ils n’avaient reçu la notification de comparution que la veille à 17 heures locales à la prison de Munzenze alors que leurs avocats conseils eux-mêmes, affirment n’avoir pas été saisis quant à ce.

Ce que le procureur n’a pas voulu entendre déclarant que les avocats de la Lucha devront nécessairement assister les prévenus à l’audience de ce vendredi à partir de 9 heures. A défaut, il leur sera commis d’office d’autres avocats.

Dès lors,  il est clair que la procédure requise n’a pas été respectée. Et surtout que le ministère public propose dans le cadre de la requalification des charges une peine plus lourde pour les prévenus. Les activistes des droits de l’homme dénoncent le non respect du délai requis de (8 jours) pour permettre à la défense de préparer leurs moyens.

Les 6 militants ont même demandé la remise à un délai de 3 semaines mais la cour a refusé évoquant la  procédure de flagrance.

L’on a noté une forte présence du public qui était venu nombreux pour soutenir les six militants de la Lucha. Les effectifs de la  police ont été aussi renforcés pour encadrer les prévenus ainsi que le déroulement du procès.

Les six jeunes membres de ce mouvement citoyen avaient été condamnés mercredi 24 février par le tribunal de grande instance de Goma à deux ans de servitude pénale pour « tentative d’incitation de la population  à la révolte contre ‎ l’autorité établie ».

Ils avaient été interpelés mardi 16 février à l’aube, jour décrété ville-morte par l’opposition congolaise et des organisations de la société civile, pour appeler le président Kabila à respecter la constitution dans ses dispositions portant sur les mandats présidentiels.

SYC

Tags : , , , , ,

A lire aussi

Publié le : 13 February,19 à 8 h 00 min

Une mission d’évaluation de Caritas-Développement de Mbandaka-Bikoro vient de séjourner à Yumbi

Publié le : 8 July,19 à 10 h 53 min

Bunia: une deuxième personne guérie d’Ebola a regagné son domicile après des soins au centre de traitement

Publié le : 7 June,17 à 19 h 39 min

RDC : Joseph Kabila invité à rapporter son ordonnance faisant de John Numbi «Grand Officier»

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram