Mise à jour le 18 October,19 à 9 h 27 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Le CNRJ-RDC appelle les autorités tant civiles que militaires à traduire en justice les éléments militaires FARDC qui se sont ingérés dans le déguerpissent

RDC : POUR UN ETAT DE DROIT ET DEMOCRATIQUE

Publié le : 23 January,19 à 13 h 46 min

Lubumbashi, le 23 janvier 2019. Les chercheurs de l’IRDH applaudissent le peuple congolais pour avoir réussi à imposer l’alternance politique pacifique au sommet de l’Etat. De ce fait, ils félicitent le nouveau Président élu, Monsieur TSHILOMBO TSHISEKEDI Felix à qui ils recommandent les cinq points ci-dessous :

1.      En rapport avec la réconciliation nationale : Vider les recommandations de l’Accord de la Saint Sylvestre, de décembre 2016, restées en souffrance. En l’occurrence : (i) Libérer les prisonniers politiques encore en détention, (ii) mettre fin aux poursuites judicaires politiquement motivées et (iii) faciliter le retour des personnes contraintes à l’exil, pour leurs opinions.

2.      En rapport avec la paix et la sécurité : Renforcer les dispositifs sécuritaires permettant de mettre hors d’état de nuire des groupes armés à l’Est du pays ainsi que des milices auteurs des conflits interethniques.

3.      En rapport avec le Pouvoir Exécutif : Que le Gouvernement reflète l’effectivité de l’alternance. La nomination des nouvelles personnalitéssymboliserait la rupture avec des pratiques d’abus de pouvoir, violations des droits humains, répressions des libertés publiques, détournements des deniers publics, mensonges d’Etat et autres freins à l’édification de la démocratie et de l’Etat de droit.

4.      En rapport avec le pouvoir judiciaire : Que le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), les Cours et Tribunaux, le Barreau National ainsi que les Barreaux près les Cours d’Appel participent à contraindre effectivement les gestionnaires de la chose publique à rendre compte, dans le respect des lois de la République. Dans un Etat de droit, seules les lois s’imposent.

5.      En rapport avec le Parlement : Que les deux chambres ne servent de tranchées de repli stratégique ni de refuge des dirigeants déchus par le peuple.Que tout celui qui a un dossier judiciaire, réponde de ses actes criminels.

Contact : Maître TSHISWAKA MASOKA HUBERT, Tel : 00243851103409

A lire aussi

Publié le : 4 October,17 à 10 h 54 min

RDC : La VSV exige la libération immédiate de Joseph Bopupa, Président de la Société Civile de Bolomba (Equateur)

Publié le : 3 June,17 à 16 h 39 min

RDC : Nécessité doter le pays d’une Loi «solide et crédible» sur la protection des Défenseurs des Droits de l’Homme

Publié le : 21 May,19 à 9 h 24 min

Ituri: les USA promettent leur soutien dans la lutte contre les groupes armés et l’épidémie d’Ebola

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram