Mise à jour le 12 October,19 à 9 h 04 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Combat de gladiateurs entre les populations riveraines et les gestionnaires du complexe la Garamba

RDC : Pax-Dei et Filimbi exigent du Gouvernement central l’éradication la FRPI de l’Ituri

Publié le : 10 July,17 à 16 h 05 min

Bunia, le 10 Juillet 2017 – Face à la montée de la tension entre tribus Hema et Lendu en Ituri, l’ONGD Pax Dei et le mouvement Citoyen Filimbi alertent sur le risque d’un nouveau conflit interethnique sanglant. Et de s’interroger : A qui profite les atrocités commis par la Force de Résistance Patriotique en Ituri ?

Le corps en décomposition d’un Prêtre Catholique de la congrégation de Père CARMES a été environ 6 jours après dans sa chambre, à la paroisse de DRODRO village situé à plus de 60 Km de la ville de Bunia en territoire de DJUGU. La nouvelle a créé une vive tension au sein de la Population locale. La communauté Lendu à laquelle appartient le défunt a soupçonné notamment le Curé de cette paroisse et son adjoint, qui sont des Hema, d’être à la base de cet acte.

Quelques jours plus tard, soit le mercredi 21 juin, à la suite d’une information selon laquelle 3 jeunes Hema qui se rendaient en Ouganda avaient été enlevés sur leur route et dont deux parmi eux ont été retrouvés morts, dans une région où les miliciens de la FRPI, rébellion proche de Lendu Sud, appelés NGITI sont actifs de plus de 15 ans.

Des jeunes du secteur de Bahema Sud territoire d’Irumu se sont attaqués à une délégation officielle venue conduire un dialogue intercommunautaire, le Chef de NGITI présent dans la délégation et qui était le plus visé a été gravement blessé ainsi que d’autre personnalité notamment : un proche du conseillé du Gouverneur.

« La tension entre les deux communautés venait d’atteindre les proportions inquiétantes. Les Hema ayant ouvertement accusé les NGITI d’être derrière cet assassinat horrible ont promis des représailles », rapporte le communiqué conjoint.

L’ONG Pax dei et le Mouvement Filimbi s’inquiètent de cette situation et appelle les uns et les autres à consolider la paix entre communautés. Aussi, rappellent-t-ils, les vrais responsable de la sécurité dans le sud du territoire d’Irumu le Gouvernement congolais et les FARDC qui, pendant plus de 15 ans, n’ont pas réussi à neutraliser la milice FRPI.

D’où, l’exigence au Gouvernement central d’éradiquer à toute urgence, la milice de FRPI de l’Ituri.

SYC

A lire aussi

Publié le : 18 September,14 à 11 h 59 min

Chambres spécialisées: Un lettre adressées aux membres du parlement

Publié le : 18 July,17 à 13 h 00 min

RDC : La VSV exige la libération immédiate de Nicolas Mbiya Kabeya, militant de la LUCHA/Mbuji-Mayi

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram