Mise à jour le 7 August,20 à 10 h 42 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > ASSASSINAT CRUEL DE DEUX FRERES JUMEAUX A KINZAU-MVUETE, PROVINCE DU KONGO CENTRAL : LA VSV EXIGE DES SANCTIONS SEVERES ET EXEMPLAIRES CONTRE LES AUTEURS AFIN DE PREVENIR DE TELS ACTES IGNOBLES DANS TOUTES LES PROVINCES DE LA RDCONGO.

RDC : La montée des tensions politiques à Kinshasa et à Lubumbashi préoccupe la MONUSCO

Publié le : 24 April,16 à 19 h 31 min

(Kinshasa 23 Avril 2016) – Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies  et chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), Maman Sidikou, exprime sa vive préoccupation face à la montée des tensions politiques dans certaines parties de la RDC et exhorte les autorités congolaises à agir dans le respect scrupuleux de l’Etat de droit, et à s’abstenir de toute mesure de nature à  entraver l’exercice par les acteurs politiques des droits et libertés garantis par la Constitution.

Le communiqué officiel indique que cette situation fait suite à l’annonce par certains groupes et partis politiques de leur intention d’organiser des manifestations politiques à Kinshasa et à Lubumbashi et aux mesures prises par les forces de sécurité pour empêcher la tenue de ces manifestations.

Le Représentant spécial du Secrétaire général souligne la nécessité pour l’ensemble des acteurs congolais de faire preuve de la plus grande retenue, en cette phase particulière de l’évolution politique de leur pays. « Il exhorte les autorités congolaises à agir dans le respect scrupuleux de l’Etat de droit, et à s’abstenir de toute mesure de nature à  entraver l’exercice par les acteurs politiques des droits et libertés garantis par la Constitution, y compris la liberté d’expression, d’association et de manifestation », précise le communiqué.

Maman Sidikou affirme réitérer l’importance cruciale que revêt la préservation d’un espace politique adéquat pour favoriser le déroulement d’un dialogue politique véritablement inclusif de nature à permettre la tenue d’élections paisibles, transparentes et crédibles.

A cet égard, conclut le communiqué « il rappelle la disponibilité de la MONUSCO à appuyer le Facilitateur désigné par l’Union africaine, M. Edem Kodjo, et à œuvrer avec lui à l’aboutissement des efforts entrepris, ayant à l’esprit tant les dispositions pertinentes de la résolution 2277 que celles de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance ».

SYC

Ci – Joint : Communique de presse tensions politiques

A lire aussi

Publié le : 29 April,19 à 9 h 13 min

RDC: 80% de 200 détenus grâciés en décembre ont regagné la prison pour survivre

Publié le : 1 March,17 à 17 h 18 min

RDC : Les forces de sécurité ont commis de graves violations des droits de l’homme en décembre 2016

Publié le : 23 August,17 à 22 h 11 min

Butembo : La population dit « Non » à l’insécurité et la criminalité urbaine (Expression populaire)

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram