Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : L’IRDH établi un bilan humain et matériel des manifestations réprimées du 19 au 22 décembre à Lubumbashi

Publié le : 23 December,16 à 10 h 33 min

Les chercheurs de l’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH) ont établi une tentative des statistiques issues des manifestations des journées du 19, 20, 21 et 22 décembre 2016, dans la ville de Lubumbashi.

« Il y a eu plus  de vingt (20) personnes tuées dont six (06) policiers, plusieurs cas de blessés par balles trouvés à l’Hôpital Gécamines Sud, plus de 500 personnes arrêtées et détenues dans les cachots de la Police Criminelle (Coin des avenue Tabora et Sendwe) et de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) », rapportent – t – ils dans un rapport de leur recherche.

Aussi, notent-ils, des graves dégâts matériels dont le pillage et incendie du Stadium Joseph Kabila de la GCM, le Bureau administratif du quartier Kisanga, une partie du grand marché central de la  Kenya, un entrepôt d’une entreprise chinoise qui contenait plus de 1500 tonnes de bois rouge et dix camions trucks (remorques de poids lourds), plus de 24 véhicules privés, une station-service d’essence, une maison de microfinance, deux écoles, l’Hôpital Général de référence de Kisanga et une boulangerie.

SYC 

A lire aussi

Publié le : 9 May,16 à 20 h 29 min

RDC : Les agressions contre les sièges de partis d’opposition répertoriées par HRW

Publié le : 27 July,17 à 11 h 48 min

URGENT – Libération exigée de 4 leaders locaux en «détention arbitraire» à la prison de Boma sur plainte de PERENCO !

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







    Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram