Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : L’état des droits humains « alarmant » rapporté par Amnesty International

Publié le : 22 February,17 à 19 h 15 min

La République démocratique du Congo (RDC) a été le théâtre de troubles politiques durant l’année, la fin du mandat du président Joseph Kabila provoquant des mouvements de contestation.

Les forces de sécurité ont répondu aux manifestations par un usage excessif de la force, et les droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique des participants ont été bafoués.

Les conflits armés se sont poursuivis dans l’est du pays : des groupes armés se sont rendus coupables de nombreuses exactions à l’encontre de civils, dont des exécutions sommaires, des homicides, des enlèvements, des violences sexuelles et des pillages.

Les forces de sécurité se sont quant à elles livrées à des exécutions extrajudiciaires, entre autres violations des droits humains.

Ni l’armée congolaise ni la Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) n’ont été en mesure de protéger correctement la population civile.

Ci-joint le lien pour lire les grandes lignes de ce Rapport : https://www.amnesty.org/fr/countries/africa/democratic-republic-of-the-congo/report-democratic-republic-of-the-congo/

SYC

A lire aussi

Publié le : 31 July,17 à 20 h 23 min

ALERTE – Marche pacifique dispersée, plus de 120 interpellations des manifestants dénoncées en RDC

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram