Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC: les violations des droits humains restent très élevées en 2019, selon l’ONU

Publié le : 1 March,19 à 11 h 30 min

En République démocratique du Congo (RDC), depuis les élections, le nombre de violations des droits de l’homme reste encore très élevé. Au mois de janvier 2019, l’ONU a documenté au moins 574 violations, pour l’essentiel imputables aux forces de sécurité.

Les agents de l’Etat sont plus que jamais pointés du doigt en ce mois de janvier. Ils sont même responsables, selon l’ONU, d’au moins 73% des exactions comptabilisées sur tout le territoire national, contre 53% en décembre. A noter le nombre très élevé d’exécutions extrajudiciaires : au moins 47 dont 7 femmes, soit plus d’une par jour.

Au total, l’ONU relève 574 violations, soit plus qu’en novembre ou décembre 2018, et sur ces 574, un bon tiers sont des violations à caractère politique. Au moins une cinquantaine de personnes, pour l’essentiel des militants des droits de l’homme et des journalistes, ont fait l’objet de menaces ou d’attaques et ils ont eu besoin, dans les quatre semaines qui ont suivi les élections, de mesures de protection des Nations unies.

Cliquez ici pour continuer

A lire aussi

Publié le : 17 August,17 à 13 h 41 min

RDC : Human Rights Watch demande à l’ONU une investigation sérieuse et indépendante sur l’assassinat de Sharp et Zaida 

Publié le : 5 February,19 à 10 h 49 min

Meurtre des experts de l’ONU : Faute de comparution des personnalités politiques citées, les avocats menacent de sécher le procès

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram