Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/07/2019
Logo sauti ya congo

RDC : Les Etats-Unis dénoncent l’obstruction physique et l’agression verbale de Tom Perriello

Publié le : 19 September, 2016 à 18 h 49 min

Les États-Unis se disent indignés par « l’obstruction physique » et « l’agression verbale » dont a été victime son Envoyé spécial pour la région des Grands Lacs, Tom Perriello, alors qu’il était sur le point de prendre son avion à l’aéroport de N’djili pour rentrer dans son pays le 18 septembre.

Dans un communiqué publié lundi 19 septembre, le Départ d’Etat américain fait savoir que M. Perriello était à Kinshasa pour dix jours pour rencontrer des représentants du gouvernement, de l’opposition, de la société civile et des acteurs internationaux pour encourager à la participation au dialogue qui respecte l’esprit de la constitution et qui vise à parvenir à un consensus sur la tenue d’élections.

Le communiqué précise que Tom Perriello, « une figure bien connue à Kinshasa », a été bloqué et menacé verbalement dans une zone de l’aéroport de N’djili qui est sécurisé par les autorités congolaises.

« Le Gouvernement des Etats-Unis proteste contre ce traitement de son envoyé dans les termes les plus forts possibles », fait savoir le Département d’Etat américain.

Les États-Unis estiment que les personnes qui sont responsables de violence ou de répression doivent être tenus responsables, et restent prêts à imposer des sanctions ciblées supplémentaires, ajoute le communiqué.

Articles Récents