Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : Le Parlement européen préconise des sanctions ciblées contre les responsables des répressions

Publié le : 14 March,16 à 12 h 35 min

Dans sa résolution prise le 10 mars dernier, le Parlement européen a demandé à l’Union européenne d’envisager des sanctions ciblées à l’encontre des autorités congolaises  responsables des violences et répressions en République Démocratique du Congo. Celles – ci se traduisent notamment par « les interdictions des voyage et des gels d’avoirs ».

En effet, les membres du Parlement européen ont aussi exprimé leurs profondes inquiétudes sur ce qu’ils qualifient de la « détérioration de la sécurité et de la situation des droits de l’homme » en RD Congo.

Dans leur déclaration officielle, ils ont indiqué avoir des « informations faisant continuellement état d’une augmentation de la violence politique et […] les restrictions sévères et les intimidations auxquelles les défenseurs des droits de l’homme, les membres de l’opposition et les journalistes se trouvent confrontés à la veille du prochain cycle électoral ».

Cette situation qu’ils condamnent fermement  se traduit par l’utilisation de la force contre des manifestants non armés et pacifiques, les libertés d’expression, d’association et de réunion qui, du reste, constituent selon eux, la base d’une politique dynamique et la vie démocratique de la nation.

De manière claire et sans ambages, le Parlement européen a appelé à la « libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers politiques », y compris celle d’Yves Makwambala, de Fred Bauma et d’autres activistes et partisans de LUCHA et de Filimbi, ainsi que celle du défenseur des droits humains Christopher Ngoyi.

Considérant que la lutte contre l’impunité est une condition nécessaire pour le rétablissement de la paix en RDC, ces membres du Parlement européen demandent instamment que des mesures soient prises pour veiller à ce que les auteurs de violations des droits de l’homme, des crimes de guerre, crimes contre l’humanité et violences sexuelles, ainsi que ceux qui sont responsables de recrutement d’enfants soldats, soient rapportés, identifiés, poursuivis et punis conformément à la législation nationale et droit pénal international.

SYC

Ci – Joint : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+TA+P8-TA-2016-0085+0+DOC+PDF+V0//EN

A lire aussi

Publié le : 29 August,16 à 15 h 08 min

RDC : Le gouvernement appelé à apaiser les tensions tribalo-ethniques après l’assassinat du Colonel Elias Bihishi Rubibi

Publié le : 18 October,14 à 21 h 36 min

Les ONG de défense des Droits de l’Homme de la RDC apportent leur soutien à M. Scott Campbell

Publié le : 24 February,16 à 14 h 29 min

RDC : JED prend acte de la condamnation à mort du meurtrier d’un journaliste à Monkoto

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







    Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram