Mise à jour le 25 November,19 à 9 h 15 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Les sanctions ciblées prises par l’Union Européenne contre les hauts responsables congolais doivent être maintenues [communiqué conjoint]

RDC : Le CIDDHOPE dénonce l’arrestation arbitraire de ses deux membres à Beni

Publié le : 18 April,17 à 16 h 23 min

Le CIDDHOPE invite la justice militaire à ouvrir une enquête prompte, indépendante et impartiale consécutivement à l’arrestation arbitraire ses deux animateurs par le Major NGOZOLA le 14 avril 2017. L’objectif étant d’identifier les auteurs matériels et intellectuels de ces actes et de les déférer devant la justice.

Messieurs UMBA KALUME Patrick et KASEREKA MUISA  ont été arrêtés dans la concession du centre de santé de référence de Kasindi, communément appelé Hôpital général, situé sur le quartier MUANGAZA, dans la commune rurale de KASINDI.

Après l’arrestation, rapporte l’ONDGDH, le Major NGONZILA avait placé ces deux défenseurs des droits de l’homme dans sa voiture RAV4 de la couleur bleue avant de les conduire à la réunion de sécurité présidée par l’Administrateur du territoire de Beni, AMISI KALONDA.

« L’Administrateur du territoire a, séance tenante, dit à son tour aux animateurs du CIDDHOPE qu’ils seraient en train d’entêter la population de KASINDI et qu’ils cherchaient à tout prix à dissoudre la société civile du groupement BASONGORA légalement installée par le chef de Secteur de RWENZORI. L’administrateur de territoire a par la suite demandé aux défenseurs des droits de l’homme de retirer la plainte déposée auprès de la justice militaire contre le Chef de secteur de RWENZORI par le secrétaire exécutif du CIDDHOPE », indique le communiqué officiel.

Selon la même source, l’Administrateur a exigé aux défenseurs précités de se rendre un bureau à Oicha en vue de faire enregistrer le CIDDHOPE auprès de lui endéans 48 heures et de cesser toutes activités en territoire de BENI de peur d’être confondu aux rebelles ADF/NALU. A défaut, a-t-il prévenu, l’ordre sera donné au Major de la PNC et d’autres services de sécurité tant civils que militaires de les arrêter et les mettre à sa disposition. Les deux défenseurs ont été relâchés après 3 heures de temps après avoir enduré les brimades décrites ci-haut.

Aux fins d’avoir la version officielle de l’l’Administrateur, le CIDDHOPE a contacté ce dernier qui a nié les faits d’arrestation arbitraire arguant qu’il a seulement demandé aux deux défenseurs de se présenter à son bureau à Oicha pour l’enregistrement.

« Le CIDDHOPE se fait l’insigne honneur de rappeler à l’Administrateur du territoire que, sur pieds des dispositions pertinentes de la loi n° 004/2001 du 20 juillet 2001 portant dispositions générales applicables aux associations sans but lucratif et aux établissements d’utilité publique, les ASBL sont enregistrées en République Démocratique du Congo  et pas en territoire de BENI. Le CIDDHOPE ne peut et ne pourra jamais céder aux ordres manifestement illégaux de l’Administrateur de territoire », rapporte le communiqué.

Le CIDDHOPE rappelle qu’il n’est pas à sa première dénonciation d’actes d’intimidations et de  persécution qu’endurent les défenseurs des droits de l’homme.

Sa détermination à vivement dénoncer les dérives n’en sort pas du tout amenuisée. Les autorités administratives et porteuses d’armes devraient s’abstenir d’entraver la jouissance des droits proclamés dans la constitution congolaise ainsi que les instruments juridiques régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme auxquels la RDC est partie.

SYC

A lire aussi

Publié le : 18 June,19 à 10 h 10 min

Bunia: la résistance contre les équipes de riposte Ebola s’invite, à la manière du Nord-Kivu voisin 

Publié le : 9 May,17 à 12 h 48 min

RDC : ACAJ appelle le Gouvernement à libérer Diomi Ndongala en exécution de la décision du CDH

Publié le : 15 June,17 à 0 h 29 min

RDC : Justicia Asbl écrit une lettre ouverte aux députés au sujet des sanctions ciblées de l’UE et USA contre les officiels

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram