Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/05/2019
Logo sauti ya congo

RDC : Le CEPADHO salue la reddition aux FARDC de 12 combattants Mai-Mai et leurs dépendants à Magorejipa (LUBERO)

Publié le : 11 February, 2017 à 11 h 41 min

Le Centre d’Etude pour la Promotion de  la paix, la Démocratie et les droits de l’Homme (CEPADHO) qui salue cette opération dans un communiqué officiel ce samedi 11 février 2017, indique que les 12 Combattants étaient conduits par le nommé ILUNGA MWANABUTE, autoproclamé Capitaine. Ils faisaient partie de la milice MAI-MAI SIMBA, active en Territoire de MAMBASA dans la Province de l’ITURI.

Selon les informations recueillies par le CEPADHO, les 12 rebelles se sont rendus avec 4 femmes parmi leurs dépendants. Ils se sont livrés aux FARDC basées à MANGOREJIPA, Chef-lieu du Secteur de BAPERE, à environs 100km-ouest de la ville de BUTEMBO, en Territoire de LUBERO au NORD-KIVU.

Ces MAI-MAI rendus aux militaires de l’Opération SUKOLA1 viennent d’être récupérés de MANGOREJIPA vendredi 10 Février par les Officiers de renseignements du Secteur Opérationnel. Ils sont acheminés au Commandement en ville de BENI.

Pour rappel, les combattants en reddition se déclarent être du groupe de MANU SUMBIE OKPOPO, un pygmée alors proche de Feu PAUL SADALA MORGAN. Ils annoncent fuir la pression résultant de la traque sans relâche des militaires de la  31è Brigade, traque qui se poursuit depuis l’année dernière dans la Chefferie des BABILA-BABOMBI, en Territoire de MAMBASA voisin à la Province du Nord-Kivu.

Le CEPADHO encourage les autres miliciens de Groupes SIMBA, UPLC et CORPS du CHRIST qui traînent les pieds en brousse à se rendre immédiatement avant qu’ils ne soient capturés ou neutralisés.

« Notre Organisation qui félicite les FARDC pour leur pression sur les May-May les encourage à éradiquer définitivement ces forces négatives, en vue de rétablir la Paix et la Sécurité tant menacées dans la Région », a précisé Omar Kavota, Coordonnateur-Directeur Exécutif du CEPADHO.

SYC

Articles Récents