Mise à jour le 23 August,19 à 11 h 07 min

RDC : Le CEFOP/DH dénonce l’usage disproportionné de la force par la Police le 10 Août à Bena Kazadi (Kabeya Kamuanga)

Publié le : 14 August,17 à 10 h 18 min

Mbuji-Mayi, le 14 Août 2017 – Le Centre d’Etudes et de Formation Populaire pour les Droits de l’Homme (CEFOP/DH) se dit vivement consterné par l’usage disproportionné de la force par la Police Nationale Congolaise lors de son intervention  du 10 Août 2017 dans  la contrée agricole  de Bena Kazadi, secteur de Ndomba, territoire de Kabeya Kamuanga au Kasaï Oriental.

En effet, le chef de la contrée agricole de Bena Kazadi avait fait appel à la Police Nationale Congolaise (PNC) afin de mettre la main sur  Sieur MBANGA sous prétexte il aurait  incité la population au refus de contribuer à la main d’œuvre  lors de l’aménagement d’un espace  devant abriter  le CIAT de la Police.

Face à la résistance du présumé incitateur, les éléments de la Police dépêchés sur ce lieu ont fait l’usage disproportionné de la force en tirant à balle réelle sur le nommé MBANGA wa MBANGA  âgé de 15 qui  est décédé sur le champ et sur KABONGO wa MBANGA (âgé  de 22 ans) atteint par balle à la main et conduit immédiatement dans une institution médicale  la plus proche pour des soins.

En réaction, il s’en est suivi un soulèvement populaire à la suite duquel un  élément de la Police Nationale Congolaise  a été brulé vif  en occurrence le nommé KAZADI alias Sac vide.

De ce qui précède, le CEFOP/DH a condamné fermement cette forme d’atteinte aux droits de l’Homme et spécifiquement, une atteinte au droit à vie et à l’intégrité physique lesquels sont garantis à toute personne physique à travers les différents instruments juridiques nationaux et internationaux.

Ainsi, il recommande :

Au Gouvernement provincial :

  • De sécuriser la population vivant dans la contré agricole de Bena-Kazadi ainsi que leurs biens ;
  • D’appuyer la CNDH dans sa mission de promouvoir et protéger les droits de l’Homme au Kasaï – oriental.

 Au Parquet  de Grande Instance de Tshilenge

  • De se saisir d’office et d’engager des poursuites contre les présumés auteurs.

A la Police Nationale Congolaise :

  • D’assurer ses missions constitutionnelles consistant à protéger les personnes et leurs biens et de s’abstenir d’exécuter des ordres manifestement illégaux des autorités civiles ;
  • De sécuriser les personnes et leurs biens sur toute l’étendue du territoire de Kabeya Kamwuanga,
  • De respecter et observer de manière stricte la loi organique portant organisation et fonctionnement de la PNC d’août 2011 en faisant de la police « un instrument de protection et promotion des droits humains ».

A la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) :    

  • De jouer pleinement son rôle qui est de promouvoir les droits humains et de veiller à leur respect intégral par tous;
  • De diligenter une enquête sur toutes les atteintes aux droits de l’homme commises dans le contré agricole de Bena Kazadi, secteur de Ndomba, territoire de Kabeya Kamuanga
  • De protéger les victimes des différentes atteintes aux droits de l’homme tant dans le territoire de Kabeya Kamuanga que dans la province du Kasaï – oriental.

A la Population Congolaise :

  • D’être vigilante et de dénoncer toute acte de violation de ses droits ;
  • De collaborer efficacement avec des instances (judiciaires et non judiciaires) pour l’établissement de la vérité afin que les auteurs de diverses atteintes aux droits de la personne humaine subissent la rigueur de la loi.

SYC

A lire aussi

Publié le : 7 November,16 à 8 h 12 min

RDC : Interdiction d’une réunion publique, coupure du signal de RFI et brouillage de Radio Okapi condamnés par 33 ONG

Publié le : 4 January,19 à 16 h 24 min

Coupure d’Internet : les abonnés des télécoms portent plainte

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram