Mise à jour le 25 November,19 à 9 h 15 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Les sanctions ciblées prises par l’Union Européenne contre les hauts responsables congolais doivent être maintenues [communiqué conjoint]

RDC : L’ASADHO invite la CENI à tenir le délai de révision du fichier électoral (31 juillet 2017)

Publié le : 24 May,17 à 20 h 46 min

Kinshasa, le 24 mai 2017 – L’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme (ASADHO) appelle la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à respecter le délai en ce qui concerne les opérations relatives à la révision du fichier électoral. Si au 31 juillet 2017 le fichier électoral ne sera pas disponible, prévient – t – elle, tous les responsables de la CENI devront démissionner pour incompétence et refus d’organiser les élections avant la fin de l’année 2017.

En effet, depuis le dialogue national conduit par Monsieur EDEM KODJO en passant par celui conduit par la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), la CENI avait pris l’engagement de mettre le fichier électoral révisé à la disposition du peuple congolais au 31 juillet 2017.

A entendre les déclarations des responsables de la CENI et de certains acteurs politiques, le fichier électoral risque de ne pas être disponible dans le délai ou de ne pas comprendra les électeurs potentiels des provinces du Kasaï Oriental et du Kasaï Central à cause notamment de l’insécurité.

L’ASADHO rappelle à la CENI qu’elle a organisé l’identification des électeurs de certaines zones de l’Est de la R.D.Congo contrôlées par des groupes armés sans conditionner cette opération par la restauration totale de la sécurité. La CENI doit utiliser la stratégie mise en œuvre à l’Est pour enrôler les électeurs dans les provinces des Kasaï Oriental et Central.

Elle appelle la CENI à respecter ses engagements et à mettre le fichier électoral révisé à la disposition de la nation au plus tard le 31 juillet 2017. Si à cette date, le fichier électoral n’est pas disponible, tous les responsables de la CENI devront démissionner pour incompétence et refus d’organiser les élections avant la fin de l’année 2017.

Enfin, elle est préoccupée par le fait que le peuple a été privé de son droit de participer aux élections en 2016 et que cela risque de se répéter en 2017. L’ASADHO appelle tous les congolais à se mobiliser pour exiger les élections conformément aux engagements pris dans l’Accord Politique du 31 décembre 2016.

SYC

A lire aussi

Publié le : 13 December,17 à 8 h 05 min

RDC : Plaidoyer pour l’accélération de l’enquête indépendante sur les attaques meurtrières contre la base de la MONUSCO à Beni  !

Publié le : 18 January,17 à 15 h 37 min

RDC : La VSV exige des poursuites pour des actes de torture sur Frank Diongo

Publié le : 29 December,17 à 16 h 21 min

RDC : Des églises de réveil ne peuvent cautionner l’injustice et s’isoler de la marche de la Saint sylvestre 

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram