Mise à jour le 23 August,19 à 11 h 07 min

RDC : L’ASADHO dénonce l’enlèvement et la détention illégale du colonel YALANDA YAGBO à la DEMIAP

Publié le : 7 November,16 à 8 h 42 min

(Kinshasa, le 05 novembre 2016) – L’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, est vivement préoccupée par l’enlèvement par des hommes non autrement identifiés dont certains étaient habillés en tenue des FARDC et la détention illégale du colonel YALANDA YAGBO Baudouin sans fonction et mis à la disposition de l’Etat-major Général des FARDC. 

En effet, en date du 24 Octobre 2016, aux environs de 17 heures, le colonel YALANDA YAGBO Baudouin est allé rendre visite à son frère sur l’avenue Misana n°10 au quartier Museyi dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa. Assis  et prenant un verre de bière dans la cour de la parcelle, il a  été surpris par l’entrée d’une vingtaine de personnes armées dont 6 habillées en tenue des FARDC et les autres en tenue civile.

« Sans exhiber aucun mandat, ils ont posé la question de savoir qui était le colonel YALANDA YAGBO. Sans hésiter, le colonel s’est levé et  s’est présenté aux nouveaux venus. Directement,  ils l’ont menotté et conduit de force à bord d’une Pick-up de couleur blanche appartenant à la DEMIAP. L’ASADHO considère que ces arrestations et  détention sont illégales car opérées par des personnes qui n’étaient porteuses d’aucun mandat de la part des autorités judiciaires compétentes», rapporte le communiqué.

En détention depuis plusieurs jours,  le colonel Baudouin YALANDA n’a pas été informé des motifs de son arrestation et ni des accusations portées contre lui. Il est privé du droit de recevoir la visite de ses conseils et des membres de sa famille.

Plus de 48 heures depuis sa détention, précise l’ASADHO,  il n’a jamais été relâché ni mis à la disposition de l’autorité judiciaire compétente pour qu’on vérifie les conditions de sa détention comme l’exige l’article 18 de la Constitution.

L’ASADHO recommande :

Au Président de la République de :

Faire ordonner la mise en liberté du colonel YALANDA YAGBO arrêté et détenu en violation de la Constitution ;

Faire ouvrir des actions disciplinaires contre les agents de la DEMIAP pour arrestation et détention illégales ;

Veiller à ce que les agents des services de sécurité respectent les droits fondamentaux des particuliers  conformément à la Constitution de la République.

Au responsable de la DEMIAP de:

Libérer purement et simplement le colonel YALANDA YAGBO ;

S’abstenir de tout acte de nature à compromettre l’état physique et moral du colonel YALANDA YAGBO.

SYC

A lire aussi

Publié le : 31 July,19 à 9 h 57 min

COALITION POLITIQUE CACH-FCC : LA VSV DENONCE LA PROCHAINE CONSTITUTION DU GOUVERNEMENT

Publié le : 20 September,16 à 8 h 21 min

RDC : Des recommandations pour mettre fin à la répression et promouvoir des principes démocratiques

Publié le : 22 February,17 à 12 h 30 min

RDC : 43 ONGDH invitent Joseph Kabila à défendre et respecter la Constitution du pays !

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram