Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : la VSV craint que John Numbi soit chargé d’une autre mission des représailles contre les défenseurs des droits humains

Publié le : 16 July,18 à 20 h 10 min

Kinshasa, le 15 juillet 2018 – La Voix des Sans Voix (VSV) a exprimé son inquiétude après la nomination du général John Numbi en qualité d’inspecteur général des FARDC samedi dernier par ordonnance présidentielle. Elle dit craindre que ce dernier soit chargé d’une nouvelle mission des représailles contre les défenseurs des droits humains en RDC.

D’après Rostin Manketa, cette nomination est un motif réel d’inquiétude pour tous les défenseurs des droits humains au regard du contexte sociopolitique actuel en RDC.

« Nous craignons, à la suite de l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, que le général John Numbi, fort de ses nouvelles fonctions en RDC, soit chargé d’une autre mission des représailles contre les défenseurs de droits humains en RDC », s’est inquiète le directeur exécutif de la VSV dans une interview accorée à 7sur7.cd.

Si le nouvel inspecteur général des FARDC fait l’objet de suspicions dans l’assassinat de feu le président et fondateur de la VSV, Floribert Chebeya, cette organisation de la société civile s’oppose catégoriquement à sa nomination. Elle estime que même au sein de l’armée, le peuple a besoin des officiers supérieurs ou généraux qui sont des modèles en matière de respect des droits humains.

« Lui, avec tout ce qu’il a comme dossier par rapport aux violations de droits humains dans notre pays, ne pouvait pas être élevé à cette fonction si importante des Forces Armées de la RDC », a conclu Rostin Manketa.

Huit ans après l’assassinat de Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana, les ONGDH de la RDC déplorent que le principal suspect, le général John Numbi, n’a pas été condamné par la justice congolaise et il est totalement libre de tous ses mouvements.

Le seul espoir repose sur la justice internationale pour faire la lumière sur les circonstances de la mort de Chebeya et Bazana avec le procès ouvert contre le Major Paul Mwilambo au Sénégal.

SYC

A lire aussi

Publié le : 2 January,17 à 18 h 02 min

RDC : Un Front de la Société Civile pour le Contrôle Citoyen de la Transition et de la Mise en œuvre de l’Accord voit le jour

Publié le : 30 July,19 à 12 h 23 min

Mahagi: la route Djalasiga-Aru bloquée par des jeunes en colère qui exigent la réhabilitation d’un pont coupé 

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram