Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/07/2019
Logo sauti ya congo

RDC : La NSCC dénonce l’enlèvement, menaces de mort et torture morale contre Jonas Tshiombela

Publié le : 14 April, 2017 à 14 h 44 min

(Kinshasa, le 12 Avril 2017) – La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) dénonce avec la dernière énergie l’enlèvement teinté d’intimidations, des menaces de mort et  des tortures morales sévères à l’endroit de Monsieur Jonas TSHIOMBELA, son Coordonnateur National, ce lundi 10 avril 2017 aux environs de 14h30 par  quatre hommes lourdement armés se faisant passer pour des agents de l’ordre et habillés en tenue civile à la hauteur des cimetières de la Gombe à bord d’une JEEP NISSAN PATROL de couleur noire sans plaque d’immatriculation.

Cet enlèvement du Coordonnateur National de la NSCC  est intervenu juste quelque minute après sa séparation avec son adjoint, Mr. Robert KABAKELA, juste après avoir effectué la ronde de la ville pour monitorer sur les cas de violation des droits humains, le comportement des manifestants et celui des agents de sécurité à l’occasion de l’appel à la marche pacifique décrété par les membres de l’opposition (UDPS et le Rassemblement).

COMMUNIQUE DE PRESSE ENLEVEMENT DE JONAS TSHIOMBELA

Face à cette situation extrêmement préoccupante, la NSCC dénonce toutes les intimidations, les menaces des morts et l’entrave à la liberté de circulation contre son leadership et rappelle l’Etat congolais de veiller à sa mission de protection des personnes et leurs biens.

« La NSCC redoute la réinstauration d’un  état dictatorial et en appelle à la vigilance du Peuple Congolais et au respect de la Constitution du 18 février 2006 qui a consacré la RDC un Etat de droit ; Elle rappelle son attachement au respect et l’application strict de l’accord du 31 décembre 2017 aucune menaces de mort ni intimidation ne viendra l’ébranler sur cette voie », indique le communiqué.

Craignant pour la sécurité et l’intégrité physique de son coordonnateur, la NSCC compte déposer une nième plainte contre inconnue ce Jeudi 13 avril 2017 et appelle à l’assistance de la communauté pour le respect des droits humains en RDC pour sa protection.

SYC  

Articles Récents