Mise à jour le 18 October,19 à 9 h 27 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Le CNRJ-RDC appelle les autorités tant civiles que militaires à traduire en justice les éléments militaires FARDC qui se sont ingérés dans le déguerpissent

RDC : la NSCC dénonce la répression d’une marche pacifique des femmes à Mbuji-Mayi

Publié le : 16 May,18 à 20 h 10 min

Les coordonnateurs provinciaux de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) de la RDC ont dénoncé la dispersion dans la brutalité par les éléments de la police nationale congolaise des femmes à Mbuji-Mayi. Ces dernières marchaient pacifiquement ce mardi 15 mai 2018 pour dénoncer la pénurie d’eau dans la ville et déposer leur memo à la Mairie. Et ce, malgré l’information préalable donné à l’autorité urbaine conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution.

« Contre toute attente, les forces de l’ordre ont brutalisées ces femmes et deux leaders d’entre elles ont été conduites à l’Etat – Major de la Police où elles ont dû passer plus de cinq heures. Parmi les femmes interpellées, brutalisées, on note la présence de nos collègues, organisatrices de ladite marche pacifique : Madame Rachel Kapinga, Coordonnatrice provinciale de la NSCC et Madame Sarah Balenga (membre) », rapporte le communiqué.

Face à cette situation, les coordonnateurs provinciaux de la NSCC ont déploré « la violation flagrante » des dispositions pertinentes en matière des libertés publiques garanties par la Constitution de la RDC, la déclaration universelle des droits de l’Homme, l’acte international relatif aux droits civiques et politiques, la charte africaine des droits de l’homme et des peuples par la police nationale.

« Nous coordonnateurs provinciaux de la NSCC, marquons notre soutien total à l’action initiée par les femmes du Kasaï Oriental avec en tête nos deux collègues Rachel Kapinga et Sarah Balenga ; condamnons ces actes qui n’honorent pas l’image de la police nationale et appelons nos autorités politico-administratives de Mbuji – Mayi au respect des lois de la République ; et, exigeons à la Mairie de Mbuji-Mayi de résoudre en toute urgence le problème de la pénurie d’eau dans la ville de Mbuji-Mayi et ses environs », conclu le communiqué.

SYC

A lire aussi

Publié le : 13 May,19 à 10 h 24 min

Le Général MUSHIMBA et la Sénatrice Francine MUYUMBA doivent être poursuivis.

Publié le : 3 December,18 à 14 h 00 min

En RDC, deux experts des Nations-Unies sauvagement assassinés et le monde regarde ailleurs…

Publié le : 31 July,17 à 18 h 17 min

RDC : « Au-delà de 750 millions USD analysés par Global Witness», l’ASADHO formule 3 recommandations !

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram