Mise à jour le 13 September,19 à 14 h 14 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Ituri: la RN4 devenue impraticable, plus de 800 véhicules bloqués entre Mambasa et Kisangani

RDC : Inquiétudes sur l’exercice des libertés publiques, 31 ONG du Nord-Kivu écrivent une lettre ouverte à Julien Paluku

Publié le : 11 April,16 à 21 h 42 min

(Goma, le 11 Avril 2016) – Trente et une Organisations de Droits de l’Homme du Nord-Kivu sont signataires d’une lettre ouverte adressée au Gouverneur de la province, Julien Paluku Kahongya, portant sur leurs inquiétudes en rapport avec l’exercice des libertés publiques au Nord-Kivu. Ci – dessous, l’intégralité :

Excellence Monsieur le Gouverneur,

Nous, organisations de défense et de protection des droits de l’Homme œuvrant dans la province du Nord Kivu, avons un grand honneur de vous écrire dans le but de vous faire parvenir nos inquiétudes sur l’exercice des libertés individuelles et collectives.

Excellence Monsieur le Gouverneur,

Le 18 mars, vous avez déclaré aux médias ce qui suit :

« Il y a des groupuscules financés, organisés et stimulés à partir de l’extérieur pour monter une contestation à partir de Goma. J’annonce aux jeunes que la RDC aura à faire le choix entre restreindre les libertés de certaines personnes et permettre la déstabilisation de la RDC. Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’un referendum pour faire ce choix ».

Cette déclaration a suscité une profonde inquiétude en nous, car elle traduit une volonté de restreindre l’espace des libertés publiques dans notre province et ainsi porter un coup contre la démocratie.

Dans le même chapitre, il y a plus d’un mois que six jeunes parmi lesquels une fille de la Lutte pour le Changement (LUCHA) ont été arrêtés. Ils ont été condamnés à six mois de prison ferme par la Cour d’Appel de Goma pour avoir exprimé leurs opinions.

La République Démocratique du Congo, notre cher et beau pays, est membre de l’Union Africaine dont l’Acte constitutif énonce que les États africains membres se sont engagés «  à promouvoir et à protéger les droits de l’Homme et des peuples, à consolider les institutions et la culture démocratiques, à promouvoir la bonne Gouvernance et l’Etat de droit ».

L’article 62 de notre constitution stipule que «  le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales consacrés dans la constitution s’impose aux pouvoirs publics et à toutes personnes ». Les libertés publiques sont une expression des droits fondamentaux, qui doivent s’exercer librement et sans lesquelles il n’y a pas de démocratie. Elles permettent aux citoyens de participer à la vie sociale et politique sous leurs divers aspects. Leur strict respect constitue une des garanties fondamentales d’un exercice réel de la démocratie. C’est en ce sens qu’elles constituent non seulement des droits protégés par la constitution, mais également des libertés organisées par la loi.

Notre pays, est avant tout une République et aussi Démocratique; au sein de laquelle la souveraineté primordiale revient au peuple, qui l’exerce soit directement, soit à travers ses représentants, et en aucun cas, elle ne serait mise en doute. Les opinions divergentes sont donc l’expression de la démocratie et vouloir restreindre les libertés individuelles en dehors des hypothèses prévues par la loi constituerait une infraction réprimée par l’article 180 du code pénal.

Les questions liées à la bonne gouvernance, à l’alternance démocratique, aux élections ne peuvent pas être considérées comme des questions taboues ou inabordables ou réservées uniquement à certaines personnes. Nos organisations croient fermement qu’elles font partie de la vie de la nation et que toute personne, individuellement ou collectivement, a le droit de s’exprimer et de faire connaître ses opinions sans aucune restriction illégale.

La volonté commune de notre peuple est de bâtir un État de droit au cœur de l’Afrique, un État où la liberté doit être collée sur le front de chaque citoyen.

Le 26 janvier 2001, dans son discours d’investiture, le Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph Kabila, Président de la République avait affirmé ceci:

«  … Il s’agit de la bonne gouvernance, de garantir les droits de l’homme et la justice, afin que toute congolaise, tout congolais et tout étranger accueilli sur notre sol, dans le respect de la loi, jouissent de la liberté, de l’égalité, de la dignité, de la protection de sa personne et de ses biens (…) la République Démocratique du Congo renouvelle une fois de plus son engagement de respecter les libertés individuelles et collectives consacrées par les instruments internationaux. Il en est ainsi de la charte des Nations Unies, de la charte de l’Organisation de l’Unite Africaine et de la SADC ».

Le Président sera encore plus explicite lors du renouvellement de son serment le 6 décembre 2006 en ces termes:

«  Le Congo ne peut se relever si nous n’observons pas certaines règles qui sont devenues universelles du fait de la mondialisation. Aussi, mon mandat aura- t-il également comme socle, la Trilogie Bonne gouvernance- Démocratie- Respect des droits de l’Homme; qui sont les piliers principaux de la gestion moderne de l’Etat et de la coopération entre les Nations ».

Excellence Monsieur le Gouverneur,

Nous pensons que vous devrez être fier de constater que dans la province que vous gouvernez, la population exprime librement ses opinions sur les questions socio-démocratiques. Dès lors, vous ne pouvez qu’encourager cet état d’esprit et non pas imaginer qu’il y aurait des forces extérieures qui agiraient sur elle comme pour dire que cette population n’est pas mûre ou n’a pas de conscience. Nous aimerions conclure cette lettre en rappelant quelques phrases de notre Héros national, Monsieur Patrice Emery Lumumba, dans son souhait pour le Congo : « … Ce que nous voulions pour notre pays est son droit à une vie honorable, une dignité sans tâche, à une Indépendance sans restriction…Moi je sais que mon pays, qui souffre tant, saura défendre son indépendance et sa liberté ».

Voilà donc Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord Kivu, notre point de vue qui milite avec responsabilité et sans violence pour empêcher que notre pays ne retourne à l’ancien régime totalitaire qui avait, non seulement dépouillé les citoyens de leurs droits et libertés fondamentales, mais surtout clochardisé tout un peuple en lui confisquant tous ses moyens primaires de subsistance.

Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord Kivu, l’expression de notre parfaite considération.

Organisations signataires :

  1. Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, ACAJ, Représentation du Nord-Kivu
  2. Action de Développement pour  l’Environnement et la Promotion des Droits Humains, ADEPDH
  3. Action Humanitaire et de Développement Intégral, AHDI
  4. Action pour la Paix et l’Environnement, APE
  5. Action pour la Promotion de la Participation Citoyenne, APPC
  6. Développement pour la Réhabilitation et Maintenance des Routes en Dessertes Agricoles, Réseau, ARDA
  7. Association Africaine pour la Défense des Droits de l’homme, ASADHO
  8. BLESSED AID, BA
  9. Bon Samaritain, BS
  10. Commission pour le Développement de l’Humanité dans le Grand Lac, CDH- GL
  11. Commission Diocésaine Justice et Paix, CDJP
  12. Centre d’Etudes Juridiques Appliquées, CEJA
  13. Cercle International pour la Démocratie, Droits de l’Homme et la Paix, CIDDHOPE
  14. Cercle National de Réflexion sur la Jeunesse, CNRJ-RDC
  15. Centre d’Observation de Droits de l’Homme et d’Assistance Sociale, CODHAS
  16. Centre de Promotion du Droit, de la Démocratie et du Droit de l’homme, CP3D
  17. Centre pour la Paix et les Droits humains, CPDH-PHRC
  18. Convention pour le Respect de Droit de l’Homme, CRDH
  19. Détective Expert pour les Droits au Quotidien, DEDQ
  20. Femmes Juristes pour la Défense des Droits de la Femme, FJDDF
  21. Groupes d’Associations de Droits de l’Homme et de Paix, GADHOP
  22. Jeunesse Espoir pour Tous dans la Région des grands lacs, JETRGL
  23. Ligue des Jeunes Solidaires pour la Protection de l’Environnement et Lutte contre la Faim, LJPEF
  24. Ligue des Volontaires pour la Défense des Droits humains et de l’Environnement; LISVDHE
  25. Mouvement International de la Jeunesse d’Afrique, MIJA
  26. Peace and Human Dignity for Development, PHDD
  27. Parlement des Jeunes de la RDC, PJRD
  28. Réseau Solidarité Indépendante de Défense des Droits Humains, RSIDDH
  29. Soutien aux initiatives des développements et la Protection, SIDP
  30. Union des Familles pour la Recherche de la Paix, UFAREP
  31. Umoja Grand Lacs, UGL

A lire aussi

Publié le : 22 March,19 à 17 h 00 min

Cinq priorités pour les droits humains adressées au président Félix Tshisekedi

Publié le : 16 September,14 à 15 h 54 min

Lettre des OSC de la RDC à l’envoyé spécial du SG des Nations Unies

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram