Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/05/2019
Logo sauti ya congo

RDC : Goma, le sang et 100 jours

Publié le : 7 March, 2019 à 7 h 00 min

Au quartier Majengo, à Goma, où deux jeunes ont été sauvagement abattus, mardi la nuit, la stupéfaction est à son comble. La population s’interroge sur la cause de cette recrudescence de l’insécurité qui a déjà fait au moins 25 morts, depuis février dernier, dans la ville de Goma, selon la société civile.

Devant l’entrée de la paroisse catholique Don Bosco Ngangi, au quartier Majengo (nord), des traces de sang sont encore visibles. Ces stigmates témoignent d’un meurtre commis avec une extrême violence.

« Il a été tué à la machette, hier soir. J’ai été ensuite alertée par les voisins pour aller voir son corps qui gisait-là », relate Madame Vumiliya, mère de Pascal Ntoto, une des victimes, âgé d’une vingtaine d’années, qui a été abattue avec son ami devant l’église catholique de Don Bosco.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents