Mise à jour le 18 October,19 à 9 h 27 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Le CNRJ-RDC appelle les autorités tant civiles que militaires à traduire en justice les éléments militaires FARDC qui se sont ingérés dans le déguerpissent

RDC : Enlèvements récurrents des chefs coutumiers dans certains territoires du Sud – Kivu

Publié le : 6 February,16 à 17 h 45 min

(Bukavu, le 02 Février 2016) – Initiative Congolaise pour la Justice et la paix (ICJP) tire une sonnette d’alarme sur des cas d’enlèvement récurrents des Chefs Coutumiers notamment dans les territoires de Kahele et Shabunda dans la province du Sud – Kivu. Elle appelle les autorités étatiques à prendre de mesures efficaces de nature à décourager les pratiques d’enlèvements de personnes y compris des chefs locaux contre rançons.

Dans la nuit du 26/01/2016, le chef de centre de Ihusi dans le territoire de Kalehe, monsieur Bahati connu sous le nom de « Baha » a été enlevé par des inconnus pour des raisons non élucidées. De sources dignes de foi affirment que les ravisseurs auraient exigé d’abord la somme de 12 000 dollars pour sa libération. Après  négociation via le téléphone de la victime, ils auraient accepté un montant net de 3500 dollars.

Des chefs coutumiers du milieu et la notabilité de Kalehe, soucieux de la vie de la victime sont arrivés à Bukavu à la recherche des traces de la victime et des auteurs potentiels en vain. De même que les organisations des droits de l’homme ainsi que la police, l’ANR ou les autres services de sécurité.

Le chef de centre a été finalement retrouvé le dimanche 31 janvier 2016 vers Kamunyerere à Lwiro dans le groupement d’Irhambi-Katana dans le territoire de Kabare, frontalier de Kalehe et conduit à Ihusi à Kalehe centre le lundi 01 février 2016. « Selon des témoignages recueillis, il était vivant mais très affaibli par le traitement subi de ses enleveurs dont les identités ne sont pas encore révélées par des personnes habilitées », précise l’ICPJ. Si la victime est internée à l’Hôpital général de référence de Kalehe, l’identité des auteurs présumés ainsi que leurs mobiles suscitent encore tant d’interrogations.

Autres cas

Le 30 janvier 2016, les Raia Mutomboki en provenance de Lukigi dans le groupement de Bamuguba Nord, chefferie des Bakisi dans le territoire de Shabunda dirigés par le General Ndarumanga, commandant des opérations, ont enlevé monsieur Daudi Shindano, chef du village Mutunda premier du groupement des Bizalugulu. Selon des informations en notre possession, les ravisseurs exigeraient 300 000 Francs Congolais et un grand porc pour sa libération.

Dans la nuit du 31 décembre 2015 vers 21 heures, le chef du groupement de Lubengera dans la chefferie de Buloho, monsieur Nyerere Mwaasa a été tué au moyen d’un couteau par un incivique non autrement identifiée dans le territoire de Kalehe.

 Convaincue que la vie humaine sacrée, l’Initiative Congolaise pour la Justice et la paix (ICJP) est préoccupée par l’enlèvement des personnes comme celles des autorités traditionnelles dans les territoires du Sud Kivu.

Elle recommande entre autre aux autorités étatiques et non étatiques, chacun en ce qui le concerne de prendre, au sein des communautés et des structures,  de mesures efficaces de nature à décourager les pratiques d’enlèvements de personnes y compris des chefs locaux au Sud Kivu, à l’instar de ce qui se passe au Nord Kivu, pour obtenir des rançons.

Aussi, les invitent – t – elle, à faire des droits civils et politiques une préoccupation dans la province du Sud Kivu en particulier et en RDC en général compte tenu du contexte politique actuel qui ne rassure pas, à veiller aux rôles et responsabilités de services de sécurité notamment la police, l’armée, les services de renseignements et la justice ainsi qu’à  promouvoir l’éducation des droits de l’homme de masse pour prévenir des violences.

SYC 

Ci – Joint : COMMUNIQUE DE L’ICPJ SUR L’ENLEVEMENT RECCURENT DES CHEFS COUTUMIERS DANS LA PROVINCE DU SUD – KIVU

A lire aussi

Publié le : 23 August,17 à 22 h 11 min

Butembo : La population dit « Non » à l’insécurité et la criminalité urbaine (Expression populaire)

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram