Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : Des sanctions contre les agents de l’ANR sont nécessaires, selon l’ASADHO

Publié le : 26 July,16 à 15 h 09 min

L’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle,  est préoccupée par l’impunité dont jouissent les agents de l’Agence Nationale de Renseignements(ANR), cités dans plusieurs cas des violations des droits fondamentaux des opposants politiques et des activistes pro-démocratie en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué officiel, l’ASADHO constate que depuis plusieurs années, plusieurs recommandations émanant d’elle et d’autres ONG des Droits de l’Homme ont été adressées au Président de la République, de qui dépend l’Agence Nationale de Renseignements(ANR), pour dénoncer les atteintes aux droits fondamentaux des particuliers dont se rendent coupables les agents de l’ANR et solliciter des sanctions à leur encontre, mais elles sont restées sans suite. De même que plusieurs plaintes portées contre certains d’entre eux  devant la justice congolaise sont restées aussi sans suite.

« L’ANR est régulièrement impliquée dans l’enlèvement, le traitement inhumains et dégradants, la torture, le refus de visite des détenus par les parents et avocats,  et la détention illégale des opposants politiques et des acteurs  pro démocratie », rappelle l’ASADHO.

Il s’agit, poursuit – elle, de  l’enlèvement et la détention au secret, en violation des dispositions de l’article 17 alinéas 1 et 2[2][2] et 18[3][3] de la Constitution de la République,  6 et 7 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, 9 et 10 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques ratifiés par la RDC, de plusieurs personnes dont :

  • Monsieur Eugene DIOMI NDONGALA, Président du parti de l’opposition dénommé Démocratie Chrétienne,  enlevé en date du 27 juin 2012  et gardé au secret   à l’ANR ;
  • Monsieur Jean Claude MUYAMBO, Président  de la Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement(SCODE)[4][4] a été   enlevé par les agents de l’ANR en date du 20 janvier 2015 et détenu illégalement ;
  • Monsieur Christopher NGOIE, Président  de Synergie Congo Culture et Développement enlevé en date du 21 janvier 2015  et gardé au secret pendant plusieurs jours ;
  • Messiers Fred BAUMA et Yves MAKWAMBALA, activistes de la Lutte pour le Changement (LUCHA), enlevés en date du 15 mars 2015 et gardés au secret pendant jours…
  • Bienvenu MATUMO, Rebecca KAVUGHO, Héritier KAPITENE, activistes pro-démocratie,
  • Monsieur  Jean de Dieu KILIMA,  activiste du mouvement pro démocratie Front Citoyen 2016, enlevé en date du 08 juillet 2016 et gardé encore au secret…..

Elle estime aussi que face l’impunité dont les agents de l ANR jouissent  alors qu’ils violent  la Constitution et les différents instruments juridiques internationaux et régionaux des Droits de l’Hommes ratifiés par la République et au déni de justice à l’égard des victimes, des sanctions appropriées doivent être prises  pour enrayer ce fléau.

Face à ce qui précède, l’ASADHO recommande au Président de la République d’Ordonner des poursuites contre les agents de l’ANR auteurs ou complices des violations des droits de l’Homme décriées.

De son côté, la Communauté internationale devrait prendre des sanctions ciblées contre les agents  de l’ANR pour leur implication dans la violation des droits fondamentaux des opposants et des activistes pro démocratie. Aussi, devrait – elle, prendre des mesures pour assurer la protection des membres de plusieurs mouvements citoyens congolais dont les droits fondamentaux sont régulièrement violés par l’ANR.

SYC

A lire aussi

Publié le : 10 March,17 à 14 h 09 min

RDC : Une campagne de sensibilisation des femmes sur la lutte contre les abus familiaux lancée à Kinshasa

Publié le : 17 August,18 à 15 h 52 min

Shabunda, Sud-Kivu: 73 cas de viol et 69 cas de torture dans 72h

Publié le : 2 January,17 à 20 h 43 min

RDC : Un accord met le pays sur la voie d’une transition démocratique, mais d’énormes défis subsistent

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram