Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

RDC : coupure d’internet, le Tribunal renvoie l’audience au 19 février 2019

Publié le : 24 January,19 à 16 h 30 min

Le procès des abonnées contre les quatre sociétés de télécommunications a débuté ce mardi 22 janvier 2019. Si les deux parties se sont présentées devant le Tribunal de commerce Kinshasa/Gombe, ce dernier s’est déclaré saisi de l’affaire avant de renvoyer l’audience au 19 février prochain. Objectif : permettre aux parties d’échanger les pièces et étoffer leurs arguments.

Vodacom Congo, Airtel Congo, Africell et Orange RDC sont à la barre pour avoir coupé, de manière arbitraire, Internet et le service SMS à leurs abonnés du 31 décembre 2019 au 19 janvier 2019. Le collectif d’avocats des voix des opprimés ainsi que l’avocat de l’Union de consommateurs du Congo réclament réparation après cet acte illégal et nuisible à l’économie nationale et aux finances publiques.

Cette action judiciaire, a expliqué Maitre Hervé Diakese du collectif d’avocats, intervient après la non-exécution de la sommation régulière qu’ils ont faite à ces télécoms. Dans cette hypothèse, ils ont exigé l’équivalent de 1 000 dollars américains par jour de non rétablissement d’Internet.

Cliquez ici pour continuer

A lire aussi

Publié le : 20 February,19 à 16 h 00 min

Kinshasa : Le conseil national de sécurité présidé par Tshisekedi constate que policiers et militaires sont les premiers auteurs de la criminalité

Publié le : 8 April,16 à 7 h 17 min

Panama Papers : Cinq ONG exigent des enquêtes sur les allégations de fraude fiscale en RDC

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







    Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram