Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 23/04/2019
Logo sauti ya congo

RDC: Beni et l’est toujours en proie à l’insécurité après l’élection

Publié le : 11 February, 2019 à 8 h 00 min

Au moins sept civils ont été tués vendredi à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), vaste région instable qui représente le plus grand défi sécuritaire du nouveau président Félix Tshisekedi. La ville de Beni bénéficiait d’une relative accalmie depuis l’élection du 30 décembre, d’ailleurs annulée dans cette cité de la province du Nord-Kivu, officiellement en raison de la violence et d’une épidémie d’Ebola, qui a fait au moins 468 morts.

« L’attaque de la nuit a fait au total sept morts. Nous avons retrouvé malheureusement deux autres corps », a déclaré l’un des porte-parole de l’armée dans la région, le major Mak Hazukay, à l’AFP. Il avait d’abord fait état d’un premier bilan de cinq morts.

« Ces deux civils ont été tués à la machette. L’attaque a été menée par des ADF (Forces démocratiques alliées) », a ajouté le porte-parole.

Les ADF sont historiquement de présumés rebelles ougandais musulmans. Les autorités leur attribuent la responsabilité du massacre de plusieurs centaines de civils dans la région de Beni depuis 2014.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents