Mise à jour le 25 November,19 à 9 h 15 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Les sanctions ciblées prises par l’Union Européenne contre les hauts responsables congolais doivent être maintenues [communiqué conjoint]

RDC : Appel à la sécurisation urgente de l’enrôlement des électeurs face à l’activisme de la LRA les Haut et Bas Uélé

Publié le : 13 July,17 à 17 h 49 min

DUNGU, le 13 Juillet 2017 – La Commission Diocésaine Justice et Paix de Dungu Doruma est vivement préoccupée par la recrudescence de l’insécurité dans les provinces du Haut et Bas-Uélé caractérisée par des nouvelles incursions des présumés éléments de la LRA chacun muni de deux ou trois armes à feu, en provenance du Bas-Uélé. Ces éléments se dirigent vers le Parc National de la Garamba dans le territoire de Dungu.

La CDJP constate que ces nouvelles incursions dans la contrée replongent la population dans une psychose sévère des graves atrocités que ces groupes terroristes lui font subir depuis 2008 à ce jour. Pour ce, les autorités congolaise et la MONUSCO devraient faire en sorte que l’autorité de l’Etat soit rétablie dans ces zones et que tous les groupes rebelles qui sévissent dans la région soient anéantis, arrêtés et poursuivis en justice pour répondre de leurs actes. Les autorités devraient également se préoccuper de la sécurité de personnes et de leurs biens dans la région.

Plusieurs ménages ont été attaqués et systématiquement pillés, le 29 et 30 Mai 2017 dans le village de Li-Ika à 25 km de Dungu sur l’axe routier Dungu-Ngilima, dans la localité de Li-May à 25 km de Dungu sur l’axe routier Dungu-Duru au Nord et à Nakubu village situé à 30 km est de Li-May. Casseroles, provisions alimentaires, habits ont été pillé. Ces éléments se sont dirigés vers le nord-est de Dungu.

Un Prêtre Combonien qui rentrait de Ango à Bondo est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés non autrement identifiés à Li-nyavua, 72 km ouest de Ango dans le Bas-Uélé, le 01 juin 2017. Un  ordinateur portable, deux  téléphones marque Androïd, 1000 $ et 3.950.000 FC ainsi que sa valise lui ont été pillé et il a été pris en otage pendant quatre heures.

Le 06 juin 2017, les présumés éléments de la LRA ont attaqué Gangala na Bodio, 75 km est de Dungu dans la province du Haut Uélé. Plus de 200 personnes ont été kidnappées, des jeunes pour la plus part. Prêt de la moitié de ces otages a été libéré un peu plus tard dans la nuit. Le 7 juillet 2017 dans la même localité plus ou moins 30 personnes ont été enlevées encore.

Comme conséquence de cette situation, le processus électoral risque d’être bloqué sur toute l’étendu nord et nord-ouest de ces deux provinces. Ces populations en déplacement massif vers les localités voisines non encore attaquées, déplorent le manque d’un dispositif sécuritaire adéquat.

Les ONG de la société civile locale concernées par la défense des droits humains s’inquiètent de la situation humanitaire de ces populations, car ayant abandonné derrière elles leurs biens et produits de champs.

SYC

A lire aussi

Publié le : 12 July,17 à 11 h 11 min

RDC : Le CNRJ appelle le pouvoir à stopper le déguerpissement de populations à Masisi

Publié le : 9 February,17 à 21 h 33 min

RDC : « L’ANR excelle dans les violations des droits de l’Homme en RDC », dénonce ASADHO

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram