Mise à jour le 12 December,19 à 10 h 33 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > DECLARATION DES ORGANISATIONS DE LA PROMOTION ET DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME DU KASAI ORIENTAL, A L’OCCASION DU 71 eme ANNIVERSAIRE DE LA DECLARATION DE DROIT DE L’HOMME.

RDC : Amnesty International dénonce la détention au secret d’un militant de la LUCHA

Publié le : 23 January,17 à 13 h 01 min

Musasa Tshibanda, militant d’un mouvement de jeunes, est maintenu en détention au secret depuis la libération, le 27 décembre, de Gloria Senga, militante du même mouvement. Amnesty International considère Musasa Tshibanda comme un prisonnier d’opinion et demande sa libération immédiate et sans condition.

Selon cette organisation, les autorités n’ont donné aucune explication pour justifier l’arrestation et la détention de Gloria Senga.

Dans la soirée du 16 décembre 2016, Gloria Senga et Musasa Tshibanda, deux membres d’un mouvement de jeunes, avaient rejoint un autre militant dans un restaurant à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Ils s’étaient ensuite séparés. Gloria Senga et Musasa Tshibanda n’avaient plus été revus par la suite.

Gloria Senga et Musasa Tshibanda ont été détenus au camp Tshatshi, un centre de détention de l’armée situé à Kinshasa, après avoir été arrêtés le 16 décembre. Le 26 décembre, les deux militants ont été transférés dans un centre de détention de l’Agence nationale de renseignement (ANR).

Gloria Senga a été libérée le 27 décembre. Musasa Tshibanda est maintenu en détention au secret.

Les deux militants sont membres de la LUCHA, un mouvement de jeunes qui a appelé énergiquement le président Joseph Kabila à quitter ses fonctions le 19 décembre, dernier jour de son deuxième et, en vertu de la Constitution, dernier mandat. Plusieurs jeunes militants ont été la cible d’arrestations arbitraires et de détentions au secret à l’approche de manifestations ou d’interventions organisées pour demander au président de se retirer.

Amnesty International a initié une action de plaidoyer en faveur de ce jeune de la LUCHA en appelant le plus vite possible les destinataires mentionnés ci-après (en français ou dans votre propre langue) :

 demandez instamment aux autorités de libérer Musasa Tshibanda immédiatement et sans condition, car il s’agit d’un prisonnier d’opinion, qui n’a fait qu’exercer pacifiquement son droit à la liberté d’expression ;

 priez les autorités de faire le nécessaire pour que Musasa Tshibanda puisse consulter son avocat et communiquer avec sa famille dans les meilleurs délais ; 

 engagez les autorités à veiller à ce que Musasa Tshibanda ne soit pas soumis à des actes de torture ni à d’autres formes de mauvais traitements. 

 Ci – Joint : L’Alerte d’Amnesty International

ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 FÉVRIER 2017 À :

1. Ministre de la Justice Alexis Tambwe Mwamba Ministère de la Justice 228 Avenue de Lemera BP 3137  Kinshasa-Gombe RDC. Courriel : minjustdh@gmail.com. Formule d’appel : Honourable Minister, / Monsieur le Ministre,

2. Ministre des droits humains Marie-Ange Mushobekwa Ministère des droits humains Place Royale Kinshasa-Gombe RDC. Courriel : mushobekwa.likulia@gmail.com. Formule d’appel : Honourable Minister, / Madame la Ministre,

A lire aussi

Publié le : 10 April,16 à 11 h 38 min

L’indésirabilité de Jason Stearns par les autorités est à la base de son expulsion de la RDC

Publié le : 24 April,18 à 10 h 22 min

RDC : la Synergie Tutetee Haki Zetu invite le pouvoir malgache à libérer sans condition les manifestants arrêtés 21 avril 2018

Publié le : 18 September,14 à 11 h 59 min

Chambres spécialisées: Un lettre adressées aux membres du parlement

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram