Mise à jour le 18 October,19 à 9 h 27 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Le CNRJ-RDC appelle les autorités tant civiles que militaires à traduire en justice les éléments militaires FARDC qui se sont ingérés dans le déguerpissent

RDC : Les agressions contre les sièges de partis d’opposition répertoriées par HRW

Publié le : 9 May,16 à 20 h 29 min

Le 19 avril, la police de Lubumbashi a arraché les drapeaux du G7 et cinq grandes photos de Katumbi qui avaient été affichées sur la grille devant le siège de l’UNAFEC, peu après que le dirigeant de l’UNAFEC, Gabriel Kyungu, eut annoncé la réunion publique avec Katumbi, le candidat du groupe pour la présidence.

Des membres de l’UNAFEC et d’autres jeunes du quartier se sont alors rapidement rassemblés pour protester. La police a tiré des gaz lacrymogènes dans la foule. Certains jeunes ont lancé des pierres sur les policiers et mis le feu à des pneus dans les rues. Plus tard ce soir-là, des policiers sont retournés au siège de l’UNAFEC pour arracher une grande photo de Kyungu.

Le lendemain matin, des policiers en grand nombre ont été déployés dans le quartier de la Kenya et les heurts avec de jeunes manifestants se sont poursuivis. Des témoins ont affirmé que la police avait tiré des cartouches de gaz lacrymogène et que de chaque côté, des pierres avaient été lancées sur l’autre camp. De nombreuses boutiques et entreprises ont été fermées.

Vers 16h00, des responsables du bureau du procureur sont arrivés et ont apposé les scellés sur le siège de l’UNAFEC. Il demeure fermé à ce jour, avec des agents de police à l’extérieur pour empêcher les membres du parti d’entrer.

La police a arrêté 11 hommes et un jeune garçon lors des manifestations devant le siège de l’UNAFEC les 19 et 20 avril. Le mineur a été déféré devant un tribunal pour enfants, puis libéré. Les autres ont été hâtivement jugés dans la soirée du 21 avril sans avoir eu le temps de préparer leur défense. Neuf d’entre eux ont été déclarés coupables de rébellion, de destruction volontaire de biens ou de propriété et de vol et condamnés à des peines de 2 ans, 5 ans ou 10 ans de prison. Deux autres ont été acquittés. L’avocat des prévenus et un responsable de l’UNAFEC ont affirmé que les neuf hommes condamnés se trouvaient dans le secteur lors des incidents mais n’étaient pas membres de l’UNAFEC. Ils sont incarcérés à la prison centrale de Kassapa.

Kyungu n’a pas été arrêté mais un tribunal de Lubumbashi l’a déclaré coupable, le 22 avril, d’avoir ordonné le cambriolage d’un magasin et l’a condamné à verser une amende de 10 millions de francs congolais (environ 10 800 dollars US) au propriétaire. Le tribunal a également ordonné la destruction des photos de Katumbi qui ont été saisies.

Aucun agent de police n’a été arrêté pour le saccage du siège de l’UNAFEC ou pour d’autres abus.

Le 26 avril peu après minuit, des agresseurs non identifiés ont incendié le siège d’un autre parti membre du G7 à Lubumbashi, l’UNADEF. Des meubles, des tapis et des rideaux ont été détruits et les murs et plafonds partiellement brûlés, avant que des voisins ne parviennent à éteindre l’incendie. La veille, l’UNADEF avait remis une lettre à la mairie, informant le maire qu’une réunion politique était prévue pour le 2 mai. L’UNADEF a annoncé le 1er mai que cette réunion serait retardée, pour ne pas interférer avec les obsèques nationales d’une grande vedette congolaise de la musique, Papa Wemba, prévues pour le même jour à Kinshasa.

Ci – dessous, le lien du Communiqué de Human Rights Watch :

https://www.hrw.org/fr/news/2016/05/09/rd-congo-manoeuvres-dintimidation-lencontre-dun-candidat-la-presidence 

A lire aussi

Publié le : 22 November,18 à 14 h 27 min

DES MILITANTS ONT DISPARU DEPUIS LEUR ARRESTATION

Publié le : 18 January,17 à 15 h 37 min

RDC : La VSV exige des poursuites pour des actes de torture sur Frank Diongo

Publié le : 19 July,17 à 15 h 54 min

Ida Sawyer : « Le droit des congolais à des élections périodiques et à s’exprimer librement ne peut leur être retiré par un Etat d’urgence »

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram