Mise à jour le 7 August,20 à 10 h 42 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > ASSASSINAT CRUEL DE DEUX FRERES JUMEAUX A KINZAU-MVUETE, PROVINCE DU KONGO CENTRAL : LA VSV EXIGE DES SANCTIONS SEVERES ET EXEMPLAIRES CONTRE LES AUTEURS AFIN DE PREVENIR DE TELS ACTES IGNOBLES DANS TOUTES LES PROVINCES DE LA RDCONGO.

RDC : ACAJ appelle à la libération des prisonniers politiques et d’opinion

Publié le : 29 December,15 à 12 h 34 min

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) appelle Joseph Kabila Kabange, à faire libérer les prisonniers politiques et d’opinion. « Nous appelons vivement le Chef de l’Etat à faire libérer les détenus politiques et d’opinion pour faire conformer la RDC à ses obligations internationales relatives au respect des droits de l’homme et principes de la démocratie » a déclaré Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ.

Dans un communiqué officiel, elle rappelle que lors de son allocution faite le 28 novembre 2015 à la Nation, le Chef de l’Etat a annoncé l’organisation du dialogue politique national et des mesures individuelles de grâce ainsi que des instructions données au Gouvernement pour la libération des prisonniers politiques et d’opinion.

« L’ACAJ constate avec préoccupation qu’un mois après, les détenus politiques et d’opinion ne sont pas libérés », précise le communiqué.

Il s’agit de MM. Eugène DIOMI NDONGALA, Eric KIKUNDA, Vano KIBOKO, Jean-Claude MUYAMBO, Christopher NGOIE, Freud BAUMA, Yves MAKWAMBALA, Jerry OLENGA, Paulin LODY, NGUWA Léon, NUMULINDA BOKURU Joêl, BONGOMISA NZINGA Giresse, détenus à la prison de Makala à Kinshasa; Paul KIKUKAMA, à la prison de la Kasapa à Lubumbashi; et KOMBI Narcisse Juvin, BYUMANINE Pascal, FUMBU Innocent, WETEMWAMI HESHIMA SAIDI, SEMUNDA RWAMAKUBA Gervais, KATEMBO KALINDALO Nelson, KAMBALE MUHASA Jonathan, KAKULE KILALA Osée, SEMIVUMBI Jojo, MUMBERE Espoir, BENU BAHATI et LONGALE MATESO, à la prison de Munzenze à Goma.

Le même communiqué évoque également le cas de Jean-Marie KALONJI, qui a été enlevé le 15 décembre 2015 à Kinshasa. Ce dernier, souligne ACAJ, est toujours détenu au cachot de l’ANR sans droit de visite familiale, ni d’assistance de son conseil.

Des menaces d’arrestation pèsent sur M. Joseph OLENGA NKOY, président du parti de l’opposition « Forces Novatrices pour l’Union et la Solidarité » (FONUS) et est tenu de comparaitre aujourd’hui devant un magistrat du Parquet Général de Kinshasa/Gombe, à la prison de Makala, pour être entendu pour la deuxième fois sur ses activités politiques qualifiées à tort « d’atteintes à la sûreté intérieure de l’Etat », et ce, en violation de l’article 8 de la Constitution.

Au demeurant, l’ACAJ attend un signal fort de la part du Chef de l’Etat. « C’est de cette façon qu’il concrétisera sa promesse, faite le 28 novembre 2015, de travailler à l’apaisement des esprits et la réconciliation nationale avant l’organisation des élections attendues par la population en 2016 », a conclu Georges Kapimba.

SYC

Ci – Joint : LE COMMUNIQUE DE PRESSE ACAJ

Tags : , , , , ,

A lire aussi

Publié le : 21 September,17 à 17 h 16 min

RDC : Le CNRJ appelle les acteurs politiques au respect scrupuleux des accords pour préserver la paix

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram