Mise à jour le 12 December,19 à 10 h 33 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > DECLARATION DES ORGANISATIONS DE LA PROMOTION ET DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME DU KASAI ORIENTAL, A L’OCCASION DU 71 eme ANNIVERSAIRE DE LA DECLARATION DE DROIT DE L’HOMME.

RDC : 769 lettres des congolais adressées à Kabila lui demandent la libération immédiate de Fred et Yves

Publié le : 15 March,16 à 14 h 53 min

Cinq organisations de la société civile congolaise viennent officiellement de déposer, contre accusé de réception, au Palais de la Nation à Kinshasa 769 lettres écrites par des congolais de quatre coins du pays destinées au Président de la République. Toutes ces correspondances demandent à Monsieur Joseph Kabila Kabange, en sa qualité de Magistrat suprême et garant de la Constitution de la RDC, de faire ordonner « la libération» de Fred Bauma et Yves Makwambala, tous membres du Mouvement Filimbi.

Dans un communiqué officiel, ces Organisations rappellent à l’opinion tant nationale qu’internationale qu’en cette date du 15 mars 2016, ces deux jeunes congolais ont totalisé une année de « détention illégale » dans une indifférence inquiétante de la justice en dépit de multiples actions de plaidoyer et de sensibilisation des autorités compétentes sur la nécessité de leur libération.

« Cette initiative d’attirer l’attention directe du Président de la République se veut un témoignage sincère attestant que ces jeunes activistes, victimes de la répression brutale des services des renseignements, ne sont pas des terroristes. Ils n’ont jamais fait partie d’un mouvement rebelle, ni commis de fait infractionnel. Bien au contraire, ils sont membres d’un mouvement non violent qui milite pour des valeurs démocratiques et républicaines, ce qui n’est pas du tout mauvais par ailleurs », souligne le communiqué.

Le Président de la République est ainsi invité à se rappeler de son discours d’investiture prononcé le 20 décembre 2011, dans lequel il prenait l’engagement solennel devant la Nation en ces termes : « Je ne trahirai donc jamais Mon serment. Je veillerai, comme à la prunelle de mes yeux, à l’intégrité du territoire national, à la souveraineté de notre pays, à la sécurité de tous, à la protection des personnes vulnérables, au respect de la loi, autant qu’aux droits humains ».

Photos de deux jeunes activistes victimes des fausses accusations. Ph. tiers
Photos de deux jeunes activistes victimes des fausses accusations. Ph. tiers

Se référant à ce serment, ces Organisations en appellent à la responsabilité du Président de la République pour faire rendre une justice impartiale face à cette situation et, d’user de ses prérogatives afin de faire accorder à ces jeunes la liberté. Aussi, recommande-t-elle au Président Kabila de bien vouloir écouter la voix de ces congolaises et congolais qui attendent impatiemment l’expression de sa sagesse en faveur de la jeunesse.

Pour rappel, Fred Bauma et Yves Makwambala, ont été arrêtés le 15 mars 2015 lors d’un atelier axé sur l’engagement de jeunes dans les processus électoral en République Démocratique du Congo. Cette activité consacrait également le lancement officiel du Mouvement Filimbi, une plateforme qui vise à encourager les jeunes Congolais à accomplir pacifiquement et avec responsabilité leurs devoirs civiques.

Une trentaine d’activistes pro-démocratie et d’autres personnes ont été arrêtés par l’Agence nationale de renseignement (ANR) lors de cet atelier tenu dans la capitale Kinshasa. Parmi les personnes arrêtées figuraient des activistes sénégalais et burkinabés, un diplomate américain, des journalistes congolais et étrangers, ainsi que des activistes, des musiciens, des artistes et des logisticiens congolais. D’autres personnes ayant des liens avec Filimbi furent arrêtées par la suite. Tous ont été relâchés quelques jours plus tard, à l’exception de ces deux activistes Fred Bauma et Yves Makwambala qui sont restés en détention illégale jusqu’à ce jour.

Les Amis de Nelson MANDELA pour la Défense des Droits Humains (ANMDH), l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), JUSTICIA asbl, la Voix des Sans Voix  (VSV) et la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) sont les Organisations signataires de ce communiqué de presse.

SYC

A lire aussi

Publié le : 7 November,16 à 17 h 16 min

RDC : La VSV dénonce l’atteinte à la liberté de presse et exige le rétablissement immédiat du signal de RFI

Publié le : 10 June,18 à 11 h 46 min

RDC : décès du militant pro-démocratie Luc Nkulula, des activistes exigent une enquête indépendante !

Publié le : 27 July,17 à 13 h 26 min

Ida Sawyer : « Les USA et l’UE devraient élargir leurs sanctions ciblées aux membres de la famille Kabila »

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram