Mise à jour le 13 September,19 à 14 h 14 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Ituri: la RN4 devenue impraticable, plus de 800 véhicules bloqués entre Mambasa et Kisangani

L’insécurité dans le groupement Bwisha, Rutshuru

Publié le : 2 September,15 à 17 h 21 min

Jeunes homme armées des troupes de Nkunda dans le Nord Kivu, Virunga, 2004.

Le Réseau Solidarité Indépendante de Défense des Droits Humains, en sigle « SIDH » exprime encore, sa vive consternation et préoccupation face à l’insécurité grandissante dans le territoire de Rutshuru en général et plus particulièrement le groupement de Gisigari, dans le groupement Bwisha ; qui ne laisse pas indifférente non seulement les militaires mais également les civils.

Rappelons que dans la semaine antérieure, les hommes en armes avaient attaqué la position des FARDC à NYESISI vers minuit, à quelques kilomètres du camp de Rumangabo où trois militaires en garde avaient été brulés vifs.

Le Lundi 31 août, vers 6h40 min, encore les hommes en arme qui jusqu’à présent non encore identifiés, ont lancé une roquette sur une jeep des Gardes Républicaines (G.R) qui quittait Rutshuru vers Goma ; par cette tire, six militaires en bord, étaient morts sur place et plusieurs blessé.

Après cette attaque, les sources locales renseignent que, les militaires qui étaient renforcés, ont commencé à se livrer aux actes des violences contre les civils en proximités parmi lesquelles on signale les arrestations arbitraires, les tortures et les extorsions des biens.

Soulignons qu’aussi que, cette zone fait l’objet des actes des kidnappings et pillages toujours par ces hommes en arme non autrement identifiés.

Cette zone étant la porte d’entrée des troupes étrangères et la base de l’activisme des rebellions qui ont conçu le Rutshuru et Nyiragongo, dont le CNDP et le M23 ; nous craignons que ça ne soit pas un signal pour l’existence d’une nouvelle rébellion.

Le Réseau SIDH, par son rôle de prévenir les graves violations des Droits Humains ; propose au gouvernement congolais de prendre des dispositions sécuritaires dans cette zone, en patrouillant cette forêt qui surplombe le Parc de virunga et en plaçant deux ou trois militaires à chaque 10 mètres, le long de la route ; et cela comme il avait fait à Dungu vers les années 2005, dans le Parc National de Maiko ; dans l’ex province orientale, contre la milice de Joseph Kony.

 

Pour SIDH/Réseau

Pierre KATEMBO

Coordonnateur SIDH

Solidarité Indépendante de Défense des Droits Humains « S .I.D.H/Réseau »

Contact: +243 (0) 974610881; 897064232.

E-mail : sidhrdc@gmail.com

Tags : , , , , ,

A lire aussi

Publié le : 26 January,19 à 6 h 30 min

RDC : LA RECONCILIATION NATIONALE PASSE PAR LA REPARATION POUR LES VICTIMES

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram