Mise à jour le 8 September,20 à 15 h 43 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > RDCONGO : L’ARRESTATION DU MAJOR CHRISTIAN NGOY KENGA KENGA, UN PREMIER SIGNAL FORT DANS LA LUTTE CONTRE L’IMPUNITE ET LE REGIME DES INTOUCHABLES

PLUS D’UNE ANNEE APRES, QUE SONT DEVENUES LES PERSONNES DELOCALISEES DU QUARTIER KASULO

Publié le : 9 April,19 à 11 h 13 min

En 2017, les populations d’une partie du quartier Kasulo ont été délocalisées. Cette opération a été faite par le Gouvernement provincial du Lualaba par le biais du Ministère provincial des Mines et Emergence de la classe moyenne avec l’appui financier de China Dongfang Mining (CDM) qui achète du cobalt des exploitants miniers artisanaux regroupés en coopératives minières.

Kasulo est l’un des quartiers de la commune Manika dans la ville de Kolwezi. Le quartier entier, vieux des plusieurs années a été construit sur le permis d’exploitation de la Générale des carrières et des mines (Gécamines). Kasulo possède des infrastructures des base comme : écoles, marché, églises, routes. Le quartier est aussi alimenté en énergie électrique et desservi eau potable. Le quartier est réputé pour son ambiance électrique créée par plusieurs activités génératrices des revenus et des carrières illégales d’exploitation minière artisanale.

Face à cette problématique d’exploitation minière artisanale illicite, le gouvernement du Lualaba a levé l’option de délocaliser une partie de cette population surtout que le cobalt était sous menace d’embargo de la communauté internationale après les révélations d’Amnesty international et Afrewatch sur la présence des enfants et femmes enceintes dans les mines (article : voilà pourquoi on meurt).

Au troisième trimestre de 2017, une bonne partie de la population de Kasulo s’est vue être délocalisée et être réinstallée au village Samukinda pour ceux qui ont accepté d’habiter le nouveau milieu. Notre travail a consisté en effet à faire un état de lieu de la vie de ces gens une année plus tard.

A lire aussi

Publié le : 30 June,18 à 15 h 30 min

RDC : Joseph Kabila invité à garantir un scrutin crédible et respecter la Constitution

Publié le : 16 August,17 à 11 h 45 min

RDC : 149 cas de violations rapportés en juillet 2017 au Kasaï révèlent la nécessité de mieux sécuriser la population

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram