Mise à jour le 25 November,19 à 9 h 15 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Les sanctions ciblées prises par l’Union Européenne contre les hauts responsables congolais doivent être maintenues [communiqué conjoint]

Opération Mbata Ya Bakolo : Au-delà de la responsabilité du Congo-Brazzaville, l’attitude coupable des autorités de la RDC

Publié le : 3 July,15 à 14 h 53 min

brazzaville refugees

Goma, le 3 juillet 2015 – Nous avons pris connaissance du rapport d’Amnesty International intitulé « Opération Mbata ya Bakolo, Expulsions collectives de ressortissants étrangers en République du Congo », rendu public le 2 juillet 2015.

Tout félicitant Amnesty International pour ce rapport d’une grande pertinence, et en faisant nôtres ses recommandations, nous tenons cependant à attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur la responsabilité non moins importante des autorités mêmes de la RDC dans le calvaire que vivent nos compatriotes expulsés du Congo-Brazzaville.

En effet, depuis le début de ces expulsions en avril 2014, nos concitoyens qui sont arrivés notamment à Kinshasa et au Bas-Congo ont reçu très peu ou pas d’assistance de la part des autorités de la RDC, qui sont pourtant les premières responsables de la sécurité et du bien-être de tout citoyen Congolais. Privés d’abris, de nourriture, d’eau potable, de soins de santé, d’éducation pour leurs enfants, etc., ces milliers de nos compatriotes ont vécu ou vivent encore aujourd’hui dans les pires conditions imaginables pour des êtres humains dans leur propre pays.
Les expulsions inconsidérées et brutales dont ils ont été l’objet de la part d’un pays voisin sont certes révoltantes et condamnables, mais le traitement leur réservé par leurs propres autorités heurtent encore plus toute conscience humaine et civique.

Nos autorités n’ont pas seulement fait preuve de négligence coupable, elles se sont aussi abstinées d’utiliser les voies juridiques et diplomatiques dont elles disposent pour protester auprès de leurs homologues du Congo-Brazzaville. Il est à se demander la valeur qu’elles attachent à la vie et la dignité des citoyens Congolais ! Les compatriotes expulsés d’Angola n’ont pas reçu un meilleur traitement, pas plus que tous les autres compatriotes aux quatre coins de la RDC (Beni, Equateur, nord-Katanga, Sud-Kivu,…) et dans le monde qui sont chaque jour l’objet de violences et d’humiliations de toutes sortes, avec rarement une attention et une réponse appropriées du gouvernement, du parlement, de la justice.

Amnesty International, les organisations et institutions de défense des droit de l’Homme, tout comme les partenaires internationaux de la RDC, tout en demandant des comptes aux autorités du Congo-Brazzaville (en ce qui concerne l’opération Mbata ya Bakolo) devraient exiger que les autorités de la RDC qui ont pu se rendre coupable de négligence ou de non-assistance à personnes en danger rendent également des comptes.

Le Parlement Congolais (RDC), si tant est qu’il incarne la représentation du Peuple conformément à la constitution, devrait prendre ses responsabilités et sanctionner les membres du gouvernement qui ont pu se rendre coupables de négligence coupable au regard des expulsés du Congo-Brazzaville, d’Angola, et, plus généralement, qui n’assument pas comme il se doit leur mandat au service du pays. Faute de le faire, les Parlementaires sont tout aussi coupables que les membres du gouvernement, aux yeux des Congolais.

Enfin, la Justice de la RDC, si tant est qu’elle assume sa mission de veiller au respect du droit envers et pour les Congolais, devrait également se saisir de ce dossier, enquêter sur les responsabilités pénales, et s’assurer que les auteurs quels qu’ils soient sont jugés. Malgré la répression que nous subissons pour exiger tout haut une meilleure gouvernance et le respect des droits élémentaires de notre Peuple, nous continurons de lutter dans la nonviolence.
Il en va de notre devoir en tant que citoyens, et de notre dignité en tant qu’humains.

Pour la LUCHA
Luc Nkulula,
Militant.

Contact:

Lutte pour le Changement
Mouvement citoyen non-partisan & non-violent
Des jeunes de la République Démocratique du Congo
Tel.: +243 99 4645 977
Email: lucha.rdc@gmail.com
Twitter: @luchaRDC
Page Facebook : www.facebook.com/lucha.rdcongo
www.congolucha.org

Tags : , , , ,

A lire aussi

Publié le : 11 April,16 à 21 h 37 min

RDC : Hommage à l’Abbé Benoît Kinalegu, le lanceur d’alerte sur les attaques de la LRA

Publié le : 20 December,17 à 17 h 17 min

RDC : Les droits des autochtones pygmées méconnus et mis en péril dans l’exploitation forestière

Publié le : 20 April,16 à 12 h 32 min

Kinshasa : JED condamne la procédure de l’interpellation d’un journaliste par la police judiciaire

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram