Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/05/2019
Logo sauti ya congo

Ndaywel à propos de sa clandestinité : « Si nous étions en taule, nous n’aurions pas pu organiser une deuxième et une troisième marche »

Publié le : 31 January, 2019 à 7 h 30 min

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) s’est félicité de son combat pour l’alternance politique ces derniers mois. Ses membres, qui se sentent désormais en sécurité, sont tous sortis de la clandestinité.

« Nous avons voulu sécuriser notre action. Vous imaginez si nous étions en taule, nous n’aurions pas pu organiser une deuxième et une troisième marche. Nous ne nous refusions pas d’être en taule puis que d’autres frères ont été en taule et d’autres sont morts. Nous avions pensé que pour sécuriser notre action comme nous demandait le peuple il fallait que nous soyons à l’abri », a dit Isidore Ndaywel è Nziem, modérateur du CLC, au micro d’ACTUALITE.CD

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents