Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/05/2019
Logo sauti ya congo

Mbuji-Mayi: JED exige la libération d’un journaliste détenu depuis 72 heures

Publié le : 5 October, 2015 à 17 h 08 min

Mbuji-Mayi

Kinshasa, le 5 Octobre 2015

JED exige la libération d’un journaliste détenu depuis 72 heures dans un cachot de la police à Mbuji-Mayi

Journaliste en danger (JED) exige la libération d’un journaliste détenu depuis trois jours au commissariat de la police de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental (Centre de la RDC), pour avoir filmé des agents de la police déployés dans une grande artère de cette ville dans le but d’empêcher une manifestation de l’opposition.

Selon les informations parvenues à JED, Fiston Binene, Journaliste àDinanga Radiotélévision (DRTV), est détenu dans un cachot du commissariat de la police nationale congolaise depuis samedi 3 octobre 2015. Il a été appréhendé dans la rue au moment où il filmait à l’aide de son téléphone, une jeep de la police avec à son bord  un groupe de policiers envoyés pour disperser une manifestation de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS, parti d’opposition) réclamant le dialogue national et contre le troisième mandat du Président Joseph Kabila.

Fiston Binene a ensuite été conduit au commissariat local de la police où il a été sommé de faire appel à son directeur de programme, Raphael Kazadi, pour être auditionné. Se présentant, Raphael Kazadi a été, lui aussi, placé en détention après un bref interrogatoire. Le directeur de programme de DRTV a été libéré, sans conditions, lundi 5 octobre 2015 vers 11 heures (heure locale), tandis que Fiston Binene est toujours gardé sans aucun motif dans les installations de la police.

Contacté par JED après sa libération, Raphael Kazadi a déclaré : «  J’ai été invité à la police pour témoigner sur l’appartenance de Fiston Binene à notre média. J’ai prouvé que le journaliste travaille bel et bien à DRTV qui est une station de radio et non une télévision. Malgré mes explications, j’ai été aussi placé en état de détention. C’est seulement ce matin (lundi 5 octobre 2015, ndlr) qu’un agent de la police est venu m’annoncer ma libération. Le responsable de la police soupçonne Fiston Benene d’avoir pris leurs images dans le but d’aller les vendre à l’UDPS ».

Journaliste en danger (JED) condamne fermement l’arrestation et la détention arbitraire de ces deux journalistes pendant 72 heures dans les installations de la police.

JED  demande instamment au responsable local de la police et au gouverneur de la province du Kasaï  Oriental d’ordonner la libération du journaliste encore détenu au commissariat de la police de Mbuji-Mayi.

Pour tout contact :

Journaliste en Danger (JED)

374, avenue Colonel Mondjiba, complexe Utexafrica, galerie Saint Pierre, Commune de Ngaliema

Kinshasa/RD Congo

Téléphone : +(243) 99 99 96 353, +(243) 81 99 96 353

jedkin@jed-afrique.org

www.jed-afrique.org

 

Articles Récents