Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 20/06/2019
Logo sauti ya congo

L’un d’eux appuyait sa machette contre ma gorge, pendant que l’autre m’arrachait les vêtements

Publié le : 20 March, 2019 à 6 h 30 min

Dans le territoire de Rutshuru, situé à 70 km au nord de Goma (Nord-Kivu), plusieurs femmes sont victimes de viol commis par des hommes armés. Les victimes, qui sont en majorité des paysannes, sont souvent abusées après avoir été kidnappées. En effet, après le kidnapping, ces hommes réclament une rançon dont le montant est généralement exorbitant. Si l’argent n’est pas versé, les victimes sont torturées, violées ou carrément tuées par les ravisseurs.

Sous couvert d’anonymat, ACTUALITE.CD vous propose le témoignage d’une femme captive pendant une semaine dans la brousse de Rutshuru, torturée et violée avant d’être libérée le dimanche 10 mars 2019 avec d’autres codétenues.

« Après l’hôpital, c’est la deuxième fois que je raconte mon histoire à cause de la honte et du déshonneur… j’ai été violée ! », dit-elle en sanglotant.

Mère de dix enfants, elle est assise sur sa chaise en bois, dans sa petite maison. Tout doucement, elle soulève le pagne noué autour de sa longue blouse pour éponger les larmes qui coulent sans relâche sur son visage. Ainsi, débute la conversation avec cette victime de violence sexuelle.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents