Mise à jour le 23 August,19 à 11 h 07 min

L’ONU suggère à la Belgique de s’excuser pour son passé colonial

Publié le : 24 February,19 à 18 h 00 min

Le groupe d’experts des Nations unies sur les personnes d’origine africaine, basé à Genève, a recommandé le 11 février à la Belgique de présenter des excuses pour son passé colonial. Les atrocités commises durant cette « période sombre » de l’histoire ont été pointées du doigt. Depuis, la polémique enfle, sans que l’on s’achemine pour l’instant vers des excuses officielles.

Une semaine durant, un groupe d’experts des Nations unies a parcouru la Belgique – passant par Bruxelles, Anvers, Namur, Charleroi et Liège – pour rencontrer des représentants des autorités, d’ONG et de la société civile. Voici sa conclusion : « Il semble qu’il y ait un mur du silence sur la colonisation. Afin qu’il y ait une vraie réconciliation et que le processus de décolonisation se poursuive, des excuses de l’Etat belge seraient un premier pas. » Selon l’une des expertes de l’ONU, Dominique Day, le rapport envoie un « Wake up call » (« une alarme de réveil ») à la Belgique, où « les gens ne font pas le lien entre les préjugés, la discrimination et l’histoire coloniale ».

Le monde politique s’est montré très circonspect. Charles Michel, le Premier ministre centriste, s’est d’abord étonné d’un « rapport étrange », un document intermédiaire dont il attend la version finale en septembre. Un autre ténor de la politique, Rudi Vervoort, le ministre-président socialiste de la région de Bruxelles-Capitale, a au contraire estimé que les autorités doivent « être en état de reconnaître notre responsabilité » sur le passé colonial.

« Un pardon historique doit être prononcé, cela me semble vraiment approprié, car un grand nombre de personnes ont été assassinées pour de l’argent », a déclaré Bart de Wever, président des libéraux flamands (NV-A). Bien que son parti ait des positions radicales contre l’immigration, il a estimé que la responsabilité des excuses incombe au roi, la figure de Léopold II étant centrale dans l’histoire coloniale. Interrogé dans la foulée par l’agence de presse Belga, le Palais royal n’a pas souhaité commenter l’appel du comité d’experts de l’ONU, renvoyant au ministère des Affaires étrangères.

Cliquez ici pour continuer

A lire aussi

Publié le : 13 March,17 à 12 h 53 min

RDC : Hebdomadaire des Droits Humains du 4 au 10 mars 2017

Publié le : 3 May,19 à 10 h 23 min

Ituri: attaque ADF à Tchabi, le député David Afitahande parle de 42 personnes enlevées et 200 vaches emportées

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram