Mise à jour le 13 September,19 à 14 h 14 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Ituri: la RN4 devenue impraticable, plus de 800 véhicules bloqués entre Mambasa et Kisangani

Le Gouvernement doit faire libérer trois membres de FONUS arrêtés à Kinshasa

Publié le : 9 November,15 à 11 h 31 min

Boulevard du 30 juin

Kinshasa, le 9 novembre 2015 – L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) condamne l’arrestation et la détention illégales de trois membres du parti de l’opposition Forces Novatrices pour l’Unité et la Solidarité (FONUS) à Kinshasa.

Le 5 novembre 2015, des agents de sécurité ont arrêté Madame KAPINGA MINGALA, secrétaire adjointe, M. Gerry OKUNDJI et M. Paulin LODI, tous deux membres de la ligue de la jeunesse de FONUS. Ils les ont détenus au cachot des services spéciaux de la police situé  au siège du commissariat provincial de Kinshasa et puis transférés depuis samedi 7 novembre 2015 à celui de l’ANR/3 Z en face de la Primature à Kinshasa/Gombe sans droit de visite des membres de leurs familles, ni d’assistance de leurs conseils.

Mme KAPINGA MINGALA est âgée de plus de septante ans, souffre d’arthrose et marche avec les béquilles. Depuis son arrestation, elle est privée de soins médicaux et son état de santé se dégrade du jour au jour.

Selon les informations recoupées par l’ACAJ, ils sont arrêtés pour avoir participé au point de presse tenu par leur Président M. Joseph OLENGA NKOY, en début de la semaine passée, au cours duquel il a exigé le respect de la constitution en ce qui concerne l’organisation des élections législatives nationales et présidentielle de 2016 et promis  des actions légales afin de contraindre le Gouvernement à s’y appliquer.

L’ACAJ condamne cette arrestation illégale et exige leur libération sans condition.

Elle demande au Gouvernement de faire cesser des intimidations et menaces contre les membres de l’opposition et faire poursuivre disciplinairement et/ou pénalement les responsables des services spéciaux et de l’ANR qui se distinguent de plus en plus dans des arrestations et détentions arbitraires de citoyens à cause de leur participation aux activités politiques pacifiques.

L’ACAJ encourage les membres de familles de victimes ainsi que les responsables de FONUS d’user de toutes les voies de droit afin de faire poursuivre en justice les auteurs de ces violations des droits fondamentaux des citoyens.

Pour tout contact presse :

Me Vénance Kalenga, Chargé de protection à l’ACAJ

Téléphone : + 243 997 43 2886

Email : venancekalenga@gmail.com

 

Tags : , , , , ,

A lire aussi

Publié le : 15 May,17 à 15 h 08 min

RDC : Les trois amendements de l’ACAJ sur Loi relative à la protection du Défenseur des droits Humains

Publié le : 3 February,17 à 20 h 44 min

RDC : Le testament d’Etienne Tshisekedi aux défenseurs de la démocratie

Publié le : 4 June,18 à 11 h 32 min

RDC : la société civile dénonce la montée de l’insécurité en ville de Butembo

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram