Mise à jour le 7 August,20 à 10 h 42 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > ASSASSINAT CRUEL DE DEUX FRERES JUMEAUX A KINZAU-MVUETE, PROVINCE DU KONGO CENTRAL : LA VSV EXIGE DES SANCTIONS SEVERES ET EXEMPLAIRES CONTRE LES AUTEURS AFIN DE PREVENIR DE TELS ACTES IGNOBLES DANS TOUTES LES PROVINCES DE LA RDCONGO.

LE GOUVERNEMENT CONTRAINT DE REVOIR LES STARTEGIES POUR ENDIGUER LES MASSACRES A DJUGU/PROVINCE DE L’ITURI ET AILLEURS

Publié le : 21 June,19 à 10 h 07 min

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) exprime ses vives inquiétudes consécutivement à l’aggravation de l’insécurité au Nord-Est de la RDCongo, une situation macabre exaspérée par la récente découverte samedi 15 juin 2019, de plus d’une centaine de corps sans vie dans une brousse de la localité de Tché, groupement Losandrema, chefferie de Bahema Nord, dans le territoire de Djugu/province de l’Ituri.

Ce massacre opéré par des hommes armés de fusils et armes blanches est la conséquence d’une série d’agression contre la population au cours de la semaine du lundi 10 au samedi 15 juin 2019. Il convient de relever qu’à ces dépouilles découvertes, s’ajoutent plusieurs autres corps découverts dans les localités de Pawi, Tshinzi et Zendro, groupement de Dhendro où il est aussi signalé la disparition de plusieurs autres personnes conduites vers une destination inconnue ainsi que plusieurs maisons incendiées et du bétail emporté.

Au plan humanitaire, les récentes tragédies enregistrées dans le territoire de Djugu ont contraint des centaines de milliers de ménages à se déplacer de leurs villages pour s’établir ailleurs, à cause des attaques armées récurrentes.

Les violences et massacres des populations civiles perpétrés par des hommes armés munis de fusils et armes blanches paralysent grandement les activités et la vie dans cette partie du pays et génèrent la psychose au sein de la population civile qui ne sait à quel saint se vouer.

Tout en fustigeant la montée de l’insécurité et les massacres des populations civiles dans le territoire de Djugu devenu le théâtre de la violence et tragédies continuelles, la VSV en appelle aux autorités rdcongolaises compétentes, à la MONUSCO et aux organisations humanitaires de :

  • Redéployer suffisamment les forces combattantes et de sécurité dans les différentes contrées ou sites en proie à l’insécurité afin d’éradiquer les violences et autres exactions auxquelles sont confrontées les populations civiles à Djugu  et ailleurs;

  • Organiser une assistance humanitaire (vivres, médicaments, tentes,…) susceptibles de contrer les graves pénuries en faveur des victimes déplacées.

Fait à Kinshasa, le 19 juin 2019.

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV).

Cliquez ici pour télécharger : LE COMMUNIQUE DE PRESSE

A lire aussi

Publié le : 19 February,19 à 6 h 10 min

Les sociétés civiles du Nord et Sud-Kivu demandent au Conseil de sécurité de renforcer le mandat de la MONUSCO

Publié le : 10 July,17 à 16 h 21 min

RDC : La Coalition de 33 ONG dénonce le report « illégal et antidémocratique » des élections de 2017

Publié le : 4 July,19 à 10 h 46 min

Bunia: les étudiants se disent « humiliés » pour n’avoir pas été reçus par le Chef de l’État et promettent des actions 

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram