Mise à jour le 18 October,19 à 9 h 27 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Le CNRJ-RDC appelle les autorités tant civiles que militaires à traduire en justice les éléments militaires FARDC qui se sont ingérés dans le déguerpissent

Le CNRJ appelle les autorités congolaises à tout mettre en œuvre pour que les conflits miniers de Rubaya / Masisi ne se transforment pas en conflit communautaire.

Publié le : 12 June,19 à 14 h 31 min

Goma, le 12/06/2019, Le Cercle National de Réflexion sur la Jeunesse en République Démocratique du Congo, CNRJ-RDC a suivi avec beaucoup d’attention l’évolution des conflits opposant la Société Minière de Bisunzu, SMB en sigle contre les creuseurs artisanaux réunis au sein de la COOPERAMA (Coopérative d’Exploitants Artisanaux Miniers de Masisi).

Depuis plusieurs années, nous avions constaté que de nombreuses personnes ont été tuées et des violations graves de droit de l’Homme ont été commises par les parties en conflit.

Le CNRJ-RDC, déplore le fait que les forces de l’ordre, n’ont pas assez protégé les civils à chaque fois que des manifestations sont organisées autour des zones minières à Rubaya ; les cas récents c’est la tuerie de 3 manifestants ce dimanche 2 Juin 2019 ; où les éléments de la Police des mines ont tiré à bout portant sur les manifestants.

Une situation pareille ne devrait pas être traitée avec autant de légèreté, les autorités tant nationales que provinciales devraient mobiliser toutes les énergies pour que l’exploitation minière de Rubaya puisse être une richesse au développement de la Nation et non une source des conflits, a déclaré Jean Claude Buuma Mishiki, Président de l’ONG CNRJ-RDC.

Le CNRJ –RDC appelle aux autorités de traduire en justice tous ceux qui ont facilité la violation des droits humains dans ce site minier.

Le CNRJ-RDC rappelle en outre que le respect strict du code minier et des lois du pays peut aider toutes les parties prenantes à régler leurs différends sans recourir à la violence.

Contacts : +243 994 558187, +243 8212 694 55

Cliquez ici pour Télécharger le COMMUNIQUE DE PRESSE

A lire aussi

Publié le : 17 August,18 à 15 h 52 min

Shabunda, Sud-Kivu: 73 cas de viol et 69 cas de torture dans 72h

Publié le : 24 July,17 à 13 h 52 min

RDC : Des ONGDH saluent “un avant dire droit courageux” du TGI Lubumbashi et s’engagent à dénoncer toute décision inique

Publié le : 14 April,17 à 17 h 58 min

RDC : Hebdomadaire des Droits Humains du 11 au 17 mars 2017

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram