Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

Le CDH préoccupé par le maintien en détention de Jean Claude Muyambo

Publié le : 16 February,15 à 18 h 26 min

Une vue du centre ville de Lubumbashi

Le Centre des Droits de l’Homme et du Droit Humanitaire, CDH en sigle, est vivement préoccupé par l’évolution du dossier du Bâtonnier MUYAMBO KYASSA, président du parti de l’opposition Solidarité Congolaise pour le Développement en sigle SCODE.

Enlevé en date du 20 janvier 2015 vers 4 heures du matin par des agents de l’Agence Nationale de Renseignement, soit au lendemain des manifestations organisées par l’opposition et les organisations de la société civile contre la loi électorale qui subordonnait l’organisation des élections, notamment présidentielle, par le recensement. Après qu’il soit conduit, tour à tour, dans différents bureaux de l’Agence Nationale de Renseignement, il fut enfin déféré au Parquet Général de Kinshasa/Gombe où il sera inculpé en rapport avec une vieille plainte d’un de ses clients alors que ce dernier s’y était déjà désisté.

Détenu au CPRK ex prison centrale de Makala sous mandat d’arrêt provisoire, valable pour 5 jours, le Bâtonnier Jean-Claude MUYAMBO, est depuis le 26 janvier 2015 jusqu’à ce jour détenu arbitrairement. A partir du 5 mars 2015, le Bâtonnier Muyambo devait être en liberté ou encore une autre ordonnance devait tomber pour prolonger sa détention. Malheureusement, du 5 au 7 mars 2015 rien n’a était fait, au moment où son conseil s’apprêtait à introduire une requête de demande de lever de la main sur sa détention et, éventuellement une liberté provisoire, le Parquet s’organise pour le faire passer de force en chambre de conseil afin de confirmer encore sa détention. Le parquet général de République a prolongé de 30 jours

Pour avoir quitté la Majorité Présidentielle, la Radiotélévision Lubumbashi Jua (RTLJ) du Bâtonnier Jean Claude Muyambo, émettant à Lubumbashi, qui  est réduite au silence au terme d’un arrêté signé jeudi 20 novembre 2014, par le directeur de cabinet du ministre des Medias au motif qu’elle incitait la population à la haine tribale

Curieusement, en date du 16 janvier 2015  vers 21h 00, heure locale de Lubumbashi, sur  le plateau de la Radio et Télévision Nationale Congolaise, notre Eglise au milieu du village qui a servi  de tribune à une association des jeunes Katangais conduite par Monsieur Daniel MBAYO, des insultes ont été proférées publiquement  sur le Gouverneur du Katanga en fonction Moise KATUMBI, le traitant de diable, de faux Moise et d’obstacle au développement de la Province du Katanga. Cette jeunesse s’est permis de pousser son courage sans en avoir titre ni qualité, allant jusqu’à demander avec mépris la démission du Gouverneur.

Au vu de ce qui est dénoncé ci haut; nous constatons que les droits et les libertés fondamentaux du citoyen congolais garantis par la Constitution sont bafoués (article 150 de la Constitution) afin de réduire au silence toute personne qui s’oppose au troisième mandat de Joseph Kabila en l’occurrence le Bâtonnier JC MUYAMBO KYASSA, président du parti de l’opposition Solidarité Congolaise pour le Développement en sigle SCODE.

Le CDH estime une fois de plus que la justice doit exercer pleinement son indépendance afin de garantir les droits et les libertés des citoyens.

C’est pourquoi le CDH propose :

  • Au Président de la République : de garantir réellement l’indépendance du pouvoir judiciaire
  • Aux parquets : d’instruirent les dossiers en ayant pour seul thermomètre la loi de la République et non un autre agenda caché qui peut nuire aux libertés des citoyens.

Lubumbashi, le 16/02/2015

CDH

Tags : , , , , , ,

A lire aussi

Publié le : 25 November,16 à 18 h 00 min

RDC : La VSV invite le Chef de l’Etat à la prévention des violations des droits de l’homme et au respect de la constitution

Publié le : 15 March,16 à 15 h 43 min

RDC : Voici la liste des prisonniers arrêtés depuis fin 2014

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram