Mise à jour le 19 August,19 à 16 h 34 min

L’ANR détient au secret Monsieur Christian Bakamba Ekenze depuis 15 mois

Publié le : 8 June,15 à 14 h 31 min

Boulevard du 30 juin

L’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme « ASADHO » en sigle, est très préoccupée par la détention illégale par l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) de Monsieur Christian BAKAMBA EKENZE depuis bientôt 15 mois, sans le présenter auprès de son juge naturel.

En effet, Monsieur Christian BAKAMBA EKENZE est détenu au secret par l’Agence Nationale des Renseignements depuis le 04/02/2014 ; le jour où il a été enlevé par le Major Willy ILUNGA de la Légion PIR, alors qu’il roulait à bord de sa voiture Nissan Almera de couleur grise numéro de la plaque 8072AP01, en compagnie de son ami Fils MUNDIMBA, aux environs de 10 heures du matin.

Selon les informations en notre possession, le Major Willy ILUNGA aurait tiré et tué à bout portant Monsieur Fils MUNDIMBA et confisqué (1) la voiture Nissan qu’il avait garée pendant plusieurs mois au parking de la Légion PIR sur l’avenue Victoire dans la Commune de Kasa-Vubu.

Signalons qu’au sixième mois de sa détention, les membres de la famille de Monsieur Christian BAKAMBA avaient entrepris, avec un avocat, des démarches auprès du Major Willy ILUNGA pour qu’il puisse libérer Monsieur Christian BAKAMBA EKENZE, mais en vain. Au contraire, il avait demandé à ce que l’avocat lui donne de l’argent ou la voiture en compensation, ce que la famille avait refusé.

Considéré comme témoin gênant de l’assassinat de son ami Fils MUNDIMBA, Monsieur Christian BAKAMBA a été amené par le Major Willy ILUNGA au Quartier Général de l’ANR à Kinshasa où il est en détention depuis plusieurs mois, sans la possibilité de voir les membres de sa famille ni son avocat (2) ni d’être déféré devant son juge naturel.

A cet égard, l’ASADHO rappelle que les responsables de l’ANR ne respectent pas généralement la durée de garde à vue prévue par la Constitution, ce qui est inacceptable.

De ce qui précède, l’ASADHO recommande :

Au Président de la République de :

  • Prendre les mesures urgentes pour humaniser l’Agence Nationale des Renseignements ;
  • Faire poursuivre disciplinairement et judiciairement toutes les personnes impliquées dans l’enlèvement et la détention illégale de Monsieur Christian BAKAMABA.
  • Faire ordonner que Monsieur Christian BAKAMBA soit libéré ou déféré devant l’autorité judiciaire compétente et que son véhicule lui remis.

Au Ministre de l’Intérieur de :

  • Ordonner des poursuites disciplinaires contre le Major WILLY ILUNGA pour enlèvement, arrestation et détention arbitraires.

A l’Auditeur Général des FARDC de :

  • Ordonner des enquêtes judiciaires contre le Major WILLY ILUNGA pour assassinat de Monsieur Fils MUNDIMBA.

Fait à Kinshasa, le 08 juin 2015

ASADHO

Pour toutes informations, prière de contacter :

ASADHO – Bureau National :

Me Jean Claude KATENDE, Président National

Colonel Ebeya 195, Commune de Gombe, Kinshasa /Gombe, RD. Congo.  

E-mail : asadhokin@yahoo.fr

Tél. (00243) 81 17 29 908

Site web : http:/www.asadho-rdc.net

Le Major Willy avait pris aussi d’autres effets tels que 1000 usd, 2 téléphones et sa carte de crédit de la Banque Rawbank.

2  L’article 18 de la Constitution dispose que « La personne gardée à vue a le droit d’entrer immédiatement en contact avec sa famille ou avec son conseil. La garde à vue ne peut excéder quarante huit heures. A l’expiration de ce délai, la personne gardée à vue doit être relâchée ou mise à la disposition de l’autorité judiciaire compétente… »

Tags : , , , , , ,

A lire aussi
CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram