Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 23/07/2019
Logo sauti ya congo

La femme peut-elle construire un Etat de droit ?

Publié le : 1 April, 2019 à 21 h 00 min

L’État de droit implique la participation de tous, y compris celle de la femme. Quel rôle peut donc jouer la femme pour consolider cet Etat de droit ? Voilà une question qui a donné lieu à de vives discussions entre les femmes lors de la conférence-débat dénommée #FaceAuxJeunes organisée par Habari RDC à Mbujimayi.

Dans une salle dominée en majorité par des femmes de moins de 35 ans, un participant pose une question qui sonne comme une provocation : « Depuis l’indépendance du pays jusqu’à ce jour, citez-moi le nom d’une seule femme qui ait marqué l’histoire politique du Congo en jouant un rôle de premier plan ? » Silence total dans la salle, puis la révolte. « Non mais, il y a beaucoup de femmes monsieur ! », réplique une participante sans donner de noms précis. Et le débat est engagé. Ça discute dans tous les sens. « Vous les hommes, vous croyez qu’il n’y a que vous dans ce pays ? », interroge une jeune fille presqu’en colère…

Or, l’idée derrière la question du premier intervenant était de pousser les femmes à se sentir beaucoup plus interpellées pour s’engager davantage en politique et faire changer les choses. On connaît de grands noms qui ont marqué l’histoire politique du pays : Kasavubu, Lumumba, Gizenga, Tshisekedi, Kabila, Mobutu, etc. Mais aucune femme dans cette catégorie. Il y a eu certes quelques femmes ministres, gouverneurs de province, etc., mais de faible envergure.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents