Mise à jour le 13 September,19 à 14 h 14 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Ituri: la RN4 devenue impraticable, plus de 800 véhicules bloqués entre Mambasa et Kisangani

Ituri: la communauté Hema rejete la tenue d’un dialogue de paix et fait appel à la justice internationale

Publié le : 15 July,19 à 10 h 38 min

L’association culturelle Ente regroupement les membres de la tribut Hema vivant en Ituri dit ne pas être prête à participer à un dialogue concernant la situation sécuritaire qui prévaut en territoire de Djugu.

Dans une déclaration faite à la presse ce dimanche 14 juillet 2019, tout en saluant les pourparlers internes initiés par l’autre communauté adverse, les Lendu, qui se sont ouvert le même jour à Kpandroma, cité située à plus de 90 km au nord de Bunia, le porte-parole des Hema rejette toute possibilité de voir sa communauté participer à un dialogue estimant qu’elle n’est en guerre avec personne.

« Nous allons dialoguer avec qui au moment où nous ne sommes pas partie prenante à la guerre que nous vivons à Djugu » s’est interrogé Victor Nguna Kabarole dans des propos recueillis par buniaactualite.com 

« Nous sommes plutôt favorables à la tenue d’une conférence sur la paix qui permettra de mettre ensemble les 18 ethnies de l’Ituri afin de discuter en face sur cette situation » a-t-il ajouté.

Vues les atrocités que cette communauté considère comme un « génocide » perpétré contre les Hama mais aussi des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, elle fait appel à la justice internationale, avec l’aide des autorités politico-administratives et judiciaires du pays, pour poursuivre les coupables. 

« Étant données ces graves violations des droits de l’homme auquelles participent activement de enfants mineurs, provoquant un déplacement massif de la population civile et que ce sont des crimes relevant du Droit international, constituant des crimes de génocide et crimes contre l’humanité, nous appelons à une enquête internationale et indépendante » poursuit la même source. 

M. Nguna a enfin sollicité des dommages et intérêts en faveur des victimes des ces exactions tout en appelant au rétablissement de l’autorité de l’État en territoire de Djugu.

Luc Malembe

Journaliste indépendant

0818330137, 0994778066

Tags :

A lire aussi

Publié le : 13 September,14 à 21 h 57 min

ACAJ dénonce la condamnation injuste et politique du député Jean-Bertrand EWANGA

Publié le : 5 November,16 à 9 h 03 min

RDC : Lettre ouverte au Commissaire Général de la Police Nationale Congolaise, le Général Charles Bisengimana

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram