Mise à jour le 16 July,20 à 14 h 16 min
Sauti Ya Congo > Non classé > CEFOP/DH: Tolérer et encadrer la marche pacifique du 09 juillet 2020 organisée par l’UDPS & alliés ; interdire et disperser la marche pacifique du 13 juillet organisée par la plate forme politique Lamuka à Mbujimayi : une politique de deux poids, deux mesures dans la gestion de l’exercice des libertés publiques à Mbujimayi, dans la province du Kasaï – Oriental

Ituri: condamnation de Bosco Ntaganda,  l’UPC son ancien parti se dit non surpris par la décision de la CPI

Publié le : 9 July,19 à 10 h 15 min

Le parti politique union des patriotes congolais, UPC,  ancien groupe d’auto-défence communautaire lors de la crise qui a opposé entre 1999 et 2004, les Hema et les Lendu, deux tribus du territoire de Djugu en Ituri, dit ne pas être « étonné » par l’arrêt de cour pénale internationale, rendu ce lundi 08 juillet qui a reconnu Bosco Ntaganda, l’un de ses anciens responsables, coupable des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. 

Pour Pele Kaswara, son président du comité politique, la CPI n’a fait que « tenir compte des rapports des ONG et non de la réalité du terrain par rapport au crimes mis à charge de M. Ntaganda et promet d’aller en appel contre la condamnation.

« On sait la manière dont la CPI travaille, ces sont des justices par intermédiaire des ONGs. Qu’es-ce que nous ne vivons pas aujourd’hui en Ituri, si on peut attendre quelque chose de cette cours, qu’elle puisse se déporter en Ituri pour des crimes qui se commettent à Djugu » a-t-il déclaré dans une interview accordée à buniaactualite.com 

Christian Utheki, un acteur politique de la place, qui, contrairement à l’UPC, salue la décision de la CPI, appele plutôt à la réparation en faveur des victimes des crimes commis par Ntaganda. 

« Les victimes sont des fils et filles de l’Ituri, il faillait voir suite à l’arrêt de la cours,  comment remettre les victimes dans leurs droits » a-t-il indiqué. 

La CPI a reconnu Bosco Ntaganda coupable de 18 chefs d’inculpation de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité pour des atrocités commis contre des populations civiles dans certaines localités du territoire de Djugu.

La cour va se prononcer dans une prochaine décision, sur la peine de ce détenu selon un communiqué de son service de communication, en attendant il restera gardé en prison à la Haye au Pays-Bas.

Luc Malembe

Journaliste indépendant

0818330137, 0994778066

A lire aussi

Publié le : 23 March,19 à 6 h 00 min

RDC : manifestation populaire après le meurtre des quatre personnes à Goma

Publié le : 17 May,17 à 14 h 34 min

RDC : 87 Cas de violations des droits de l’homme et des libertés fondamentales documentés en avril 2017

Publié le : 2 June,17 à 15 h 48 min

RDC : Voici les profils des officiels congolais sanctionnés par les USA et l’UE en 2017 !

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram